1. / Forums et Ch@ts
  2. / Forums
  3. / Alcoolisme
Me connecter pour participer au forum
Auteur Comment aider un proche qui ne veut pas se faire aider? malgrès un situation de santé critique
alizee
Le 21/02/2011 15:22:58
Après avoir tenter de nombreuses conversations avec mon proche alcoolique (une femme), elle refuse formellement de se faire soigner, même aider, car elle éprouve un sentiment de honte, et elle a l'impressionte de pouvoir s'en sortir toute seule! Que faire, sa santé est critique, malgrès le dialogue avec le medecin traitant, son refus est encore catégorique! Que faire pour l'aider, j'ai tout essayer pour la raisonner (dialogue, ultimatome, la sur estimer, la soutenir) rien n'y fait!
jmh56
Le 21/02/2011 15:43:30
bonjour alizee ! je vous conseillerais de prendre contact avec une association d'entre-aide aidant les personnes dépendantes de l'alcool, mais aussi de leur entourage.Cela vous permettra de mieux comprendre le "phénomène" et l'on pourras vous aider à trouver les mots pour aborder se sujet délicat avec la personne concernée. jm ancien buveur, abstinent, et aidant au sein de la croix bleue. :)
jasepha45
Le 28/02/2011 11:43:36
Bonjour alizee. Je vous donne le même conseil que jmh56, prendre contact avec une association d'aide aux alcoolo-dépendants, qui ont toutes des groupes d'aides aux proches des malades de l'alcool. Vous apprendrez à lâcher prise devant le problème. Votre malade n'a pas encore fini de boire, elle n'a pas touché son fond... Quand cela arrivera, elle seule prendra la décision de se faire soigner... Vous ne pouvez pas la forcer tant qu'elle est dans le déni... Je suis une maman de fille alcoolique (devenue abstinente après environ 15 ans d'alcoolisme profond) et j'aurais sombré dans la dépression si je n'avais pas eu l'aide d'une association. Croyez-moi, faites-vous aider, vous! L'alcoolisme détruit aussi l'entourage si celui-ci ne se préserve pas...
jasepha45
Le 28/02/2011 11:43:37
Bonjour alizee. Je vous donne le même conseil que jmh56, prendre contact avec une association d'aide aux alcoolo-dépendants, qui ont toutes des groupes d'aides aux proches des malades de l'alcool. Vous apprendrez à lâcher prise devant le problème. Votre malade n'a pas encore fini de boire, elle n'a pas touché son fond... Quand cela arrivera, elle seule prendra la décision de se faire soigner... Vous ne pouvez pas la forcer tant qu'elle est dans le déni... Je suis une maman de fille alcoolique (devenue abstinente après environ 15 ans d'alcoolisme profond) et j'aurais sombré dans la dépression si je n'avais pas eu l'aide d'une association. Croyez-moi, faites-vous aider, vous! L'alcoolisme détruit aussi l'entourage si celui-ci ne se préserve pas...
Vincent Perez
Le 15/03/2011 23:10:35

Passer par une association est une excellent idée.

En avez vous parlé avec votre médecin traitant ?

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier