Faut-il craindre une pénurie de médicaments génériques cet hiver ?

L’association Medicines for Europe (MFE) annonce que les fabricants de médicaments génériques qu'elle représente pourraient stopper leur production à cause de la hausse des prix de l'énergie.

Mathieu Pourvendier
Rédigé le
Aujourd’hui, selon la MFE, les médicaments génériques représentent 70% des médicaments achetés en Europe
Aujourd’hui, selon la MFE, les médicaments génériques représentent 70% des médicaments achetés en Europe  —  shutterstock

Médicaments, auto-suffisance et Europe, la situation se complique. L’association des industries des médicaments génériques Medicines for Europe (MFE) a écrit et envoyé, mardi 27 septembre, une lettre ouverte aux ministres de l’Énergie et de la Santé des États membres de l’Union européenne, ainsi qu’à la Commission européenne. Cette association, qui représente des entreprises comme Teva, Sandoz et Kabi, prévient que la production de certains médicaments génériques pourrait être arrêtée à cause de la hausse des prix de l'énergie.

Électricité, matières premières et transports : tout augmente

Dans cette lettre, MFE explique que le prix de l’électricité a été multiplié par 10 dans certaines usines. Et fabriquer des médicaments est très énergivore, il faut par exemple maintenir la température à un certain degré pendant toute la chaîne de production. 
En parallèle, le coût des matières premières et celui des transports subissent le même sort, avec une hausse respective de 50 à 160 % et de 500 %. 

Pour faire face à ces augmentations, l'association MFE réclame aux autorités sanitaires nationales une plus grande flexibilité sur les prix des médicaments. Sans quoi les pertes des entreprises seraient trop importantes, et les productions des médicaments jugés les moins rentables pourraient ne pas être poursuivies. Adrian Van Den Hoven, directeur général de MFE indique ainsi à l'agence Reuters : “La hausse des coûts de l’énergie ne fait qu’effriter les marges de nombreux fabricants de médicaments essentiels dans le cadre du système de prix fixes en vigueur en Europe”. 

Des conséquences graves pour les malades

Aujourd’hui, selon la MFE, les médicaments génériques représentent 70 % des médicaments achetés en Europe. Ceux-ci sont utilisés pour soigner des maladies variées, allant de simples infections à certains cancers.

Les conséquences d'un arrêt de production pourraient être graves et toucher directement les malades : arrêt total ou partiel de commercialisation d'un médicament, retard de fabrication et donc délai dans le traitement du patient.

Les crises du Covid et de l'Ukraine en cause

Mais pourquoi une telle hausse des prix ? Après les confinements, l'Union européenne a renforcé sa volonté de devenir auto-suffisante en terme de production de médicaments, pour ne plus dépendre d'autres pays. Mais les crises comme celle de l'Ukraine viennent compromettre cette volonté, et les factures énergétiques deviennent très importantes. Les surcoûts et les problèmes d’approvisionnement mettent en difficulté les entreprises, y compris les entreprises pharmaceutiques.

Actu : hausse des prix des produits en pharmacie
Actu : hausse des prix des produits en pharmacie  —  Le Mag de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !