Covid : le Portugal et l’Espagne donnent le feu vert à la vaccination des 5-11 ans

Les autorités sanitaires des deux pays ont autorisé la vaccination des jeunes enfants contre le Covid-19, alors que la cinquième vague de l'épidémie menace l’Europe.

La rédaction d'Allo Docteurs
La rédaction d'Allo Docteurs
Rédigé le
Image d'illustration.
Image d'illustration.  —  © Shutterstock / Prostock-studio

Même les pays avec la meilleure couverture vaccinale sont menacés. Alors que 88,5% de sa population est vaccinée, le Portugal a recommandé, ce mardi 7 décembre, que les enfants de 5 à 11 ans aient désormais accès à la vaccination contre le Covid-19. L'Espagne a également suivi les recommandations du régulateur européen, en annonçant la vaccination des enfants dès le 15 décembre.

Bien que les symptômes chez les enfants de moins de 11 ans, "soient généralement légers", certains développent "des formes graves de Covid-19" alors qu'ils ne sont pas atteints de maladies à risque, a fait valoir la direction générale de Santé (DGS) portugaise dans un communiqué.

A lire aussi : Omicron vs Delta : quelles différences opposent les deux variants du Covid ?

Les pays méditerranéens vaccinent les jeunes

En pleine hausse des contaminations dans le pays, la recommandation de la DGS est fondée sur l'avis "favorable" d'une commission technique, qui a évalué les risques et les bénéfices de la vaccination des quelque 640 000 enfants potentiellement concernés.

La priorité sera donnée aux enfants atteints de maladies à risque, précisent les autorités sanitaires. Le calendrier de cette campagne de vaccination sera dévoilé vendredi prochain. 

Chez le voisin espagnol aussi, la vaccination des enfants de 5 à 11 ans est d‘actualité. La Commission de santé publique "a approuvé la vaccination" des enfants de cette tranche d’âge "afin de réduire le nombre de contaminations" chez les jeunes et "la transmission dans le milieu familial", a annoncé le ministère de la Santé. Cette mesure prendra effet dès le 15 décembre. 

L’Espagne et le Portugal rejoignent ainsi l’Italie et la Grèce dans la liste des pays européens ayant donné leur aval à la vaccination pour les enfants. 

Bientôt le tour de la France ?

Le régulateur européen du médicament avait recommandé le 25 novembre que les enfants de 5 à 11 ans soient inoculés avec une version du vaccin Pfizer moins forte que celle destinée aux adultes. 

En France, seule la vaccination des enfants risquant de développer des formes graves a été approuvée, mais le gouvernement a dit envisager de l'élargir "à tous les enfants" sur la base du "volontariat". 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !