Cancer pédiatrique : à l'hôpital, la vie continue

Pour un enfant hospitalisé, les journées peuvent être longues et angoissantes. Certains établissements proposent des cours et des animations qui permettent aux enfants atteints d'un cancer de garder un lien avec l’école et de conserver certaines habitudes.

Delphine Renault
Rédigé le
Cancer : à l'hôpital, la vie continue  —  Le Mag de la Santé

Adam et Pierre restent des élèves même lorsqu’ils sont hospitalisés. En classe réduite, ils poursuivent le même programme que leurs camarades.

En cours, l'enseignante ne parle pas de cancer, mais les soins ne sont jamais loin, et l'enseignante spécialisée s’adapte aux besoins de ses élèves.

Des activités pour supporter l’hospitalisation

Pour oublier la maladie, rien de tel qu’une ambiance atelier de couture. Adam est installé derrière sa machine à coudre, il est concentré sur sa tâche. 
Aidé par Christine, le styliste en herbe, fabrique une jupe. Cette activité inattendue captive le jeune garçon.  

"Quand ils viennent, ils s’aperçoivent comme Adam que c’est plutôt sympa, d’une part de s’occuper parce que le temps passe plus vite et puis d’autre part d’apprendre quelque chose de nouveau. Ça les amuse bien et souvent, ce sont des garçons," Christine Fouché, styliste.  

Pour Pierre, faire du tir à l’arc à l’hôpital lui permet de renouer avec sa passion pour le sport. 

"La priorité, c’est qu’il s’en sorte par rapport à la maladie et puis c’est bien qu’il se raccroche à la fois à ce côté scolaire et au sport, parce que rester alité pendant des heures et des heures adulte comme enfant, ce n'est pas joyeux", confie Cyril, père de Pierre.

Après une semaine d’hospitalisation, Pierre et Adam vont pouvoir rentrer chez eux. Pour les enfants pris en charge pour un cancer, les traitements durent en moyenne entre 4 mois et 2 ans.  

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !