1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé
  3. / Sport et ados

Avec le confinement des jeunes de plus en plus sédentaires et en surpoids

Selon une récente enquête, les jeunes ont perdu des capacités physiques d'endurance et de coordination ainsi que des capacités intellectuelles. 

Rédigé le

Avec le confinement des jeunes de plus en plus sédentaires et en surpoids

Les enfants et adolescents sont de plus en plus sédentaires et passent beaucoup de temps devant leurs écrans. C’est le constat de l’Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité. Et les confinements n’ont rien arrangé.

59% des adolescents ont réduit leur activité physique pendant le premier confinement. Alors qu’il est préconisé de faire 60 minutes d’activité physique par jour, 4,8% des 5-11 ans ont respecté cette recommandation et seulement 0,6% des adolescents. 

On a vraiment vu que quel que soit l’âge, l’activité physique avait diminué dans toutes les populations et que le temps passé assis avait augmenté mais ceux qui ont explosé ce sont les ados. Ils ont augmenté de 75% leur temps passé derrière les écrans”, explique le Pr Martine Duclos, cheffe de service de médecine du sport, au CHU de Clermont-Ferrand.

Fort impact sur la santé des plus jeunes

Cette sédentarité a eu un impact sur la santé des plus jeunes. 

Quand on suit les enfants depuis des années, on voit bien l’évolution des enfants. Ils restent dans leur couloir de croissance et cette année je remarque et je fais remarquer aux parents, que les enfants ont monté la courbe et parfois changé de couloir. Est-ce que c’est la modification des comportements alimentaires et autres ? Probablement”, déclare le Dr Christophe Batard, pédiatre.

Pour mesurer cet effet, l’Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité a comparé deux enquêtes réalisées auprès des 7-10 ans à un an d’intervalle.

On voit par rapport aux enfants du même âge l’année dernière, qui avaient une scolarité normale, une augmentation de l’indice de masse corporelle, une diminution de leur capacité physique de 40%, en particulier leur capacité en endurance et en coordination, et une diminution de leur capacité intellectuelle”, détaille le Pr Martine Duclos.

Surpoids, obésité, maladies cardiovasculaires, diabète… Cette sédentarité a de lourdes conséquences sur la santé.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr