1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé

Pour votre santé, courez, mais pas trop !

Courir trop serait aussi mauvais pour la longévité que ne pas courir du tout ! Pour espérer vivre le plus longtemps possible, l'idéal serait donc de courir entre 1 et 2 heures et demie par semaine, selon une étude danoise. Des joggings trop intenses seraient néfastes pour le système cardiovasculaire…

Rédigé le , mis à jour le

Pour votre santé, courez, mais pas trop !
Pour votre santé, courez, mais pas trop !

Faire du jogging à dose modérée semble être le meilleur moyen de vivre plus longtemps, selon une étude de chercheurs danois publiée le 2 février dans le Journal of the American College of Cadiology. "Les gens qui sont physiquement actifs ont 30% de risques en moins de mourir prématurément, par rapport à ceux qui sont inactifs. Cependant, la dose d'exercice idéale pour améliorer la longévité est incertaine" explique l'étude. Pour répondre à cette question, les scientifiques ont cherché à établir une dose de jogging "idéale" pour allonger la durée de vie.

Les chercheurs ont enregistré le nombre d'heures, la fréquence, le rythme de jogging hebdomadaire de 5.048 participants en bonne santé, vivant à Copenhague. Après cette période, ceux qui couraient le plus avaient quasiment la même probabilité de décéder que les sédentaires ! Et, à l'inverse, les participants qui faisaient du jogging de façon plus modérée avaient le plus faible taux de mortalité. Selon l'étude, l'idéal serait donc de courir entre 1 heure et 2,4 heures par semaine, trois fois maximum.

Un exercice trop intense abîme le coeur

"Faire cet exercice soutenu pendant des décennies peut présenter des risques pour la santé particulièrement pour le système cardiovasculaire", met en garde le Dr Peter Schnohr de l'hôpital Frederiksberg de Copenhague, principal auteur de ces travaux.

Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont suivi sur 12 ans des joggeurs et des personnes sédentaires. Généralement les coureurs étaient plus jeunes, avaient une tension artérielle et un indice de masse corporelle plus faibles. Ce groupe comptait également beaucoup moins de fumeurs et de diabétiques.

"Il faut souligner que le rythme du jogging à faible allure correspond à un exercice intense et que le fait de faire du jogging de façon soutenue revient à faire de l'exercice de façon très vigoureuse" précise t-il.

Trouver la bonne dose

Ces résultats ne sont pas nouveaux et confortent des travaux précédents dans lesquels les scientifiques ont découvert qu'un exercice trop intense peut être plus néfaste que bénéfique. "Tous ces travaux montrant une corrélation entre une certaine intensité de jogging et la mortalité suggèrent qu'il pourrait y avoir une dose d'exercice optimale pour la santé", relève le Dr Schnohr. "Si votre but est de réduire le risque de mortalité et d'allonger votre espérance de vie, faire du jogging deux ou trois fois par semaine à un rythme modéré est la bonne stratégie... en faire plus pourrait être néfaste" conclut-il.

 

Source : Dose of Jogging and Long-Term Mortality. P. Schnohr et al. Journal of the American College of Cardiology, Février 2015. doi:10.1016/j.jacc.2014.11.023

 

VOIR AUSSI :

Sponsorisé par Ligatus