1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé

Handicap : du sport, même en fauteuil !

On n'incite pas toujours les personnes handicapées à faire du sport. Pourtant, aujourd'hui, beaucoup de pratiques sportives sont accessibles, même chez soi ! La preuve en images avec Nordine Attab et Philippe Croizon, dans "Le magazine de la santé" du 31 août 2016.

Rédigé le

Du sport, même en fauteuil ! - Chronique de Nordine Attab, 31 août 2016

Que ce soit pour renforcer la région lombaire, abdominale, les épaules, les bras ou les jambes, il existe des exercices spécifiques qui permettent aux personnes handicapées d'évoluer au mieux durant leur quotidien ou leur pratique sportive.

En effet, ce n’est pas pour rien si les champions handisports font appel à des préparateurs physiques. Tout comme chaque athlète valide, ils se préparent physiquement afin d’obtenir une condition optimale. Bien entendu, chaque exercice est réfléchi et adapté à chaque handicap.

Evidemment, nombreux sont celles et ceux qui ne sont pas dans l’optique de préparer une compétition. C’est pourquoi, afin d’améliorer son quotidien pour palier d’éventuels maux physiques, il est primordial d’effectuer des exercices de renforcement musculaire.

N’hésitez pas, préalablement, à demander à votre kinésithérapeute ou votre médecin traitant si vous avez un doute. Place aux exercices !

Premier exercice : musclez vos épaules en fauteuil roulant

  • Assis sur le fauteuil, prenez un haltère dans une main et placez le sur votre cuisse.
  • Expirez en levant le bras devant vous afin que le poignet et le coude arrivent dans l’axe horizontal de l’épaule.
  • Inspirez en revenant en position initiale.

Sur cet exercice, vous solliciterez la partie antérieure de l’épaule. En effectuant le même mouvement, mais en levant le bras sur le côté, vous solliciterez la portion latérale de l’épaule. Cet exercice peut également être effectué avec une bouteille d’eau. Une bouteille d’un litre représente une charge de 1kg. Remplie de sable, elle représentera une charge de 1,5kg.

Deuxième exercice : renforcez vos muscles du cou

  • Placer un élastique ou une serviette autour de votre tête afin que celle-ci passe derrière votre tête et les extrémités devant vous. Si vous avez la possibilité d'effectuer cet exercice avec un partenaire, il maintiendra les extrémités de la serviette en se plaçant devant vous.
  • Position de départ : buste droit, le cou dans l'axe vertical du buste. Expirez, en amenant votre tête vers l’arrière. Votre partenaire exercera une légère résistance en maintenant une pression régulière tout en accompagnant votre mouvement vers l’arrière.
  • Revenez ensuite en position initiale en inspirant. Ce procédé pourra être mis en place sur les côtés afin de renforcer les muscles latéraux du cou.

Si vous n’avez pas de partenaire à disposition, accrochez un élastique autour d’un barreau puis placez le autour de votre tête. Vous effectuerez ensuite le même type de mouvement expliqué ci-dessus.

Troisième exercice : musclez vos abdominaux au sol

  • Avec l'aide d’un partenaire ou seul, en fonction de votre handicap, placez vous sur le dos.
  • Expirez en relevant légèrement le buste, inspirez en revenant en position initiale.

En relevant le buste vers l’avant, vous solliciterez en priorité le muscle grand droit. En relevant le buste simultanément vers l’avant et le côté, vous solliciterez en priorité les muscles obliques.

Si vous avez la capacité à pouvoir relever davantage le buste, cet exercice peut être effectué sur une amplitude plus grande. Le mouvement restera identique sauf que vous terminerez avec le buste à la verticale.

Quelques conseils pour bien effectuer ces exercices

Tout d'abord, allez y progressivement ! N'oubliez pas que les muscles sont utilisés au quotidien. Il n’est donc pas question de prendre des risques en soulevant des charges trop lourdes sans un minimum d’expérience dans le domaine du renforcement musculaire.

Certains exercices peuvent demander de l’équilibre. Afin d’obtenir plus de stabilité, une ceinture peut être rattachée à la chaise lors d'exercices assis. Vous pouvez également travailler de manière dissociée, avec un bras qui travaille pendant que l’autre assure la sécurité en se tenant. Et pour chaque exercice durant lequel vous ne vous sentiriez pas en sécurité, n’hésitez pas à l’effectuer par terre afin de limiter les éventuels problèmes d’équilibre.

En fonction de vos capacités, si vous souhaitez compléter ces exercices, n’hésitez pas à essayer la natation, l’athlétisme ou les sports collectifs ! Il existe des associations proposant du renforcement musculaire. Body Art 93 propose chaque dimanche des séances ouvertes à toutes les personnes, peu importe le handicap.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus