1. / Bien-être - Psycho
  2. / Beauté, soins du corps
  3. / Soins des ongles

J'ai honte de mes ongles de pieds, que faire ?

Il existe sûrement des questions que vous n'avez jamais osé poser, par pudeur, crainte, voire même honte... Notre journaliste, Mélanie Morin, a posé ces questions à votre place. Aujourd'hui, il est question des ongles de pieds, parfois sources de complexes.

Rédigé le , mis à jour le

J'ai honte de mes ongles de pieds, que faire ?

Lorsque l'on fait une recherche sur Internet avec les termes "j'ai les ongles", on obtient un éventail de couleurs avec "j'ai les ongles orange", "j'ai les ongles jaunes", "j'ai les ongles bleus" et enfin "j'ai les ongles qui cassent". Les "ongles jaunes" génèrent 409.000 résultats. Les internautes aiment décrire leurs ongles de pieds dans les moindres détails et chacun y va de son petit conseil.

La composition des ongles

La prise en charge des ongles relève de la dermatologie. Comme les poils, les ongles font partie de la famille des phanères, des éléments naturellement produits par les différentes couches qui composent la peau. Sur la surface de l'ongle, on trouve la tablette unguéale et la cuticule. Sous la tablette, on trouve la phalange du doigt, des vaisseaux sanguins et des nerfs. L'autre élément incontournable est la matrice, située en profondeur à la base de l'ongle. C'est elle qui est à l'origine de sa fabrication. Elle contient plusieurs couches de cellules qui produisent et stockent une protéine particulière, la kératine.

Quand les cellules sont pleines de kératine, elles durcissent et meurent. Petit à petit, elles progressent à la surface de l'ongle comme si elles étaient poussées par les autres cellules de la matrice. Les ongles poussent en permanence, un ongle de pied pousse d'environ 1,5 millimètre par mois, soit deux fois moins rapidement qu'un ongle de la main. Il faut compter neuf à dix-huit mois pour le renouvellement complet d'un ongle de pied, cela dépend bien sûr de sa santé.

Poser le bon diagnostic

Quand les ongles sont abîmés ou d'une certaine couleur, il est important de consulter un médecin. Seuls un examen clinique et un prélèvement permettront au dermatologue de poser un diagnostic. Il peut s'agir éventuellement d'une mycose de l'ongle aussi appelée onychomycose, qui est fréquente chez les personnes de plus de 70 ans. Avec l'avancée en âge, l'ongle pousse moins vite, il est plus fragile.

À l'origine des mycoses, on trouve des champignons qui font partie de la famille des levures ou des moisissures. Le point de départ se trouve souvent entre les orteils où l'humidité est importante et la mycose s'étend ensuite aux ongles de pied. Seule l'analyse du champignon permet de délivrer le bon traitement. 

Traiter les mycoses des ongles

Le suivi du traitement doit être rigoureux. En cas de mycose, il est nécessaire d'appliquer un traitement local, sous forme de vernis ou de crème tous les jours ou plusieurs fois par semaine et cela peut durer pendant quelques mois si les ongles sont très atteints. Quand le champignon est très étendu, s'il atteint la matrice de l'ongle, si on a tardé à consulter, le dermatologue peut prescrire un médicament antifongique à prendre sous forme de comprimés. Il existe aussi des solutions naturelles comme les feuilles d'olivier ou encore l'huile essentielle d'arbre à thé qui ont des vertus antifongiques et antiseptiques mais en cas de mycose très installée et tant que le champignon incriminé n'a pas été identifié, il se peut que cela ne soit pas efficace.

En cas de mycose résistante, il existe un autre traitement plus radical : le laser. Il s'agit de chauffer l'ongle et la peau autour à 75 degrés pour brûler les champignons. Cette température permet de détruire l'ennemi sans brûler la peau. Il faut compter en moyenne deux ou trois séances, sachant que le coût d'une séance va de 150 à 200 euros sans prise en charge par la Sécu. Et pour éviter une nouvelle contamination, le patient doit appliquer une crème antifongique et désinfecter ses chaussures, ses chaussettes, tout ce qui peut entrer en contact avec ses pieds.

Une mycose de l'ongle ne guérira pas de façon spontanée, on peut contaminer d'autres parties de son propre corps et d'autres personnes. Cela peut aller jusqu'à provoquer une déformation importante de l'ongle avec une gêne à la marche, d'où l'importance de consulter. 
 

N'hésitez pas à envoyer vos questions gênantes par mail : melanie@allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus