Produits de comblement anti-rides : vers un nouveau scandale ?

Après le scandale des implants mammaires PIP, c'est au tour des produits de comblement anti-rides d'être sur la sellette. D'après le quotidien The Times, ces substances ne sont pas assez surveillées avant leur mise sur le marché.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Après les implants mammaires, le monde de la chirurgie esthétique va-t-il connaître un nouveau scandale avec les produits de comblement anti-rides ? Cette question a fait la Une du quotidien britannique The Times début janvier 2012.

Les Anglais ont découvert que 160 substances utilisées dans les cabinets esthétiques seraient mises en vente avec des exigences de sécurité moins fortes que celles des médicaments. Les études cliniques concernant l'innocuité de ces produits sont jugées insuffisantes voire inexistantes, alors que leurs effets secondaires sont loin d'être anodins et peuvent parfois se manifester dix ans après leur injection.

La France n'échappe pas à ce constat. Et ce sont 110 produits de comblement qui pourraient poser problème.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Dans les médias :