1. / Alimentation
  2. / Aliments
  3. / Sucre, stevia, aspartame…

Boire beaucoup de boissons sucrées ou édulcorées augmente le risque de décès

Dès deux verres par jour, on constate une augmentation de la mortalité toutes causes confondues, d’après une étude du Centre International de recherche sur le cancer.

Rédigé le

Boire beaucoup de boissons sucrées ou édulcorées augmente le risque de décès
© Visual Hunt

Vous êtes accro au Coca ou à l’Orangina ? Méfiez-vous ! Une étude menée par le prestigieux Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) révèle que boire au moins deux verres de boissons sucrées ou édulcorées par jour est lié à une augmentation de la mortalité, toutes causes confondues. Selon le CIRC, qui a publié son étude dans le JAMA Internal Medicine le 3 septembre, cette augmentation est estimée à 17% par rapport à une consommation de moins d’un verre par mois.

Des données inédites sur les édulcorants

Cette étude, menée dans dix états européens, a analysé les données d’environ 452 .000 personnes pendant 16 ans en moyenne. Les chercheurs, qui ont observé leur consommation de boissons sucrées ou édulcorées, ont ainsi enregistré 41.693 décès.

Cette étude est inédite, car elle montre les effets sur la santé des boissons avec édulcorants. A l’inverse des boissons sucrées, peu d’informations sont disponibles à l’heure actuelle. Pour ces boissons en particulier, la mortalité par maladie circulatoire augmente de 50% dès 2 verres jour par rapport à une faible consommation.

A noter que l’indice de masse corporelle (IMC) – une manière de mesurer la corpulence –   n’a pas forcément influé sur les résultats, selon les chercheurs. Que l’IMC soit faible ou élevé, les données restaient peu ou prou les mêmes.

Récemment, une étude publiée le 10 juillet dans le British Medical Journal a mis en lumière une association entre la consommation de boissons sucrées et le risque de survenue de cancer, en particulier de cancer du sein. Une augmentation de 100 ml de la consommation moyenne quotidienne de boissons sucrées entraînait ainsi une augmentation d’environ 18% du risque de cancer. Très peu d’études prospectives avaient jusque-là été menées sur cette association.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus