1. / Alimentation
  2. / Aliments
  3. / Produit laitier

Surpoids, excès de cholestérol : faut-il limiter sa consommation de produits laitiers ?

Mon mari et moi sommes en surpoids, nous devrions perdre une quinzaine de kilos, faut-il limiter certains produits laitiers et en conserver d'autres ? J'ai un taux de cholestérol élevé, dois-je privilégier des produits laitiers allégés en matières grasses ?

Rédigé le , mis à jour le

Surpoids, excès de cholestérol : faut-il limiter sa consommation de produits laitiers ?

Les réponses avec le Dr Jean-Michel Lecerf, directeur du service Nutrition à l'Institut Pasteur de Lille, et avec Sylvie Lortal, spécialiste du lait et des produits laitiers, directrice de recherche à l'Inra :

"Concernant le surpoids, il s'agit d'un problème complexe. Il faut alléger son alimentation dans sa globalité. Donc si on mange trop de fromage, on va réduire les quantités de fromage. Ensuite, de nombreuses études montrent que les personnes qui consomment des produits laitiers notamment des yaourts sont plutôt des personnes qui ont un poids plus faible. Les produits laitiers ne font pas grossir. Ils peuvent même être intégrés dans une alimentation qui aide à perdre du poids parce qu'ils ont un effet très fort sur le rassasiement, donc ils peuvent faire partie d'un régime d'une personne qui veut perdre du poids."

"Les fromages ont différentes compositions. Et la technologie fait qu'on concentre spécifiquement sur certains éléments. C'est la raison pour laquelle il faut varier sa consommation de produits laitiers."

"Pour les personnes en surpoids, il n'est pas intéressant de prendre des yaourts allégés. En général, les laits écrémés et les produits laitiers à 0% n'ont pas d'intérêt même chez les personnes en surpoids. Les bénéfices des produits laitiers se trouvent dans la globalité des nutriments qui sont présents, y compris dans la phase grasse mais qui n'est pas très importante. La bonne mesure, c'est choisir des produits demi-écrémés chez les personnes qui ont des problèmes de poids et des produits entiers chez les autres."

"Concernant le cholestérol, la teneur en cholestérol est très faible. C'est 12 à 20 milligrammes pour 100 ml. Dans un oeuf, il y en a 270. Il faut regarder où sont les vraies sources. Le lait contient du cholestérol et c'est une bonne chose pour notre physiologie. Mais le lait n'est pas la première source de cholestérol. De plus, on fabrique l'essentiel du cholestérol, il ne vient pas de l'alimentation."

"Aujourd'hui, on sait que le problème des produits laitiers par rapport aux maladies cardiovasculaires, n'est pas celui qu'on imaginait il y a quelques années. Dans le passé, on arrêtait le fromage, on arrêtait les produits laitiers, on arrêtait le beurre… Aujourd'hui, on sait que les graisses saturées ne sont pas spécialement impliquées sur le risque cardiovasculaire, même si elles font un peu monter le cholestérol (mauvais cholestérol). On estime que pour une bonne prévention cardiovasculaire, une petite quantité de produits laitiers est tout à fait bénéfique parce qu'elle est plutôt associée à une diminution du risque cardiovasculaire. Les choses ont évolué, on est beaucoup moins axé sur les graisses saturées et le cholestérol."

Sponsorisé par Ligatus