Une activité sportive régulière permet-elle d'éviter une dépression ?

Une activité sportive régulière peut-elle permettre d'éviter une dépression ou même d'en sortir ?

Rédigé le , mis à jour le

Une activité sportive régulière permet-elle d'éviter une dépression ?

Les réponses avec le Dr Claire Carrier, médecin du sport et psychiatre :

"L'activité sportive régulière, c'est l'expression d'un besoin spontané du corps. Et donner la possibilité d'exprimer ce besoin est fondamental. C'est-à-dire qu'on met le corps en état d'équilibre et on le fait bouger comme on lui donne à manger, comme on l'autorise à dormir… Tout cela permet de respecter le corps. C'est se respecter soi-même et c'est s'aimer un petit peu.

"Les personnes qui n'éprouvent pas le besoin de bouger, c'est une inhibition qui est très dramatique parce que l'on ne peut pas faire l'économie d'un besoin corporel. Si vous empêchez votre corps de bouger, vous le mettez comme dans une boîte à sardines et il va bouger quoi qu'il arrive à la première occasion. Cela donne des décharges de passage à l'acte de violence, des décharges de passage à l'acte de vitesse sur l'autoroute, de passage à l'acte de colère… On ne peut pas faire l'économie d'un besoin fondamental et vital, ce n'est pas possible.

"Si on n'éprouve pas le besoin de bouger, c'est qu'on se sent aliéné, emprisonné dans sa situation de vie… Parfois on peut être aliéné par des problèmes, par des conditions de vie. Et actuellement on a une chape de plomb environnementale avec la mondialisation, la numérisation de la vie qui fait que l'on doit forcément faire face juste dans un seul registre qui est le registre cognitif, du savoir faire… Mais la vie n'est pas un savoir faire, la vie est un savoir être.

"Une activité sportive régulière peut permettre de sortir d'une dépression en redonnant confiance à la personne en elle-même puisqu'elle revit son corps. Il ne faut pas oublier que le corps est premier par rapport à l'esprit. Un corps sans esprit peut vivre. Un esprit sans corps ne peut pas s'exprimer. Il faut la matérialisation du corps pour s'apercevoir qu'il y a un esprit vivant derrière. Ce n'est pas possible de faire autrement. Vous redonnez confiance à votre esprit quand vous vous rendez compte que votre corps est capable de faire quelque chose que vous ne pensiez pas pouvoir faire, et en particulier de vivre avec son rythme. Nous sommes des boules d'énergie pleine de rythme. Et par le sport on peut vivre son rythme de vie."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus