Un caleçon ''électrique'' pour lutter contre les escarres

Un caleçon qui envoie des décharges électriques dans le postérieur toutes les dix minutes et cela douze heures d'affilée. Rassurez-vous, ceci n'est pas un nouvel instrument de torture, colporté par les émissions de téléachats, pour galber les fessiers, mais ce qui pourrait devenir un formidable moyen de lutte contre les escarres. Présenté lundi 15 octobre 2012 aux rencontres annuelles de la Société des Neurosciences à la Nouvelle-Orléans, le caleçon disponible en modèle féminin et masculin, favoriserait la circulation sanguine et pourrait ainsi réduire le développement des escarres chez les personnes alitées ou paralysées.

Rédigé le

Un caleçon ''électrique'' pour lutter contre les escarres
Un caleçon ''électrique'' pour lutter contre les escarres

Le caleçon anti-escarres appelé "smart-e-pants", littéralement le "e-caleçon malin" pourrait être le moyen de prévention tant attendu pour venir à bout de ces lésions sournoises, touchant 8,6 % des personnes hospitalisées, appelées escarres.

Un caleçon anti-escarres appelé ''smart-e-pants''

Quand une personne reste alitée plusieurs jours, la peau et les tissus sous-cutanés se retrouvent comprimés entre deux plans durs : celui du lit, et celui des os. Les petites artères, elles aussi comprimées, ne peuvent alors plus délivrer l'oxygène aux tissus : c'est l'hypoxie tissulaire qui conduit d'abord à une souffrance, puis à la nécrose tissulaire. D'une simple rougeur à un ulcère creusant, pouvant atteindre l'os, les escarres ont une évolution caractéristique qui doit toujours retenir l'attention du personnel médical.

Pour s'assurer de l'efficacité du "caleçon à décharges électriques", ses créateurs canadiens de l'Université de Calgary l'ont testé sur 23 patients alités, parmi lesquels des sujets paraplégiques, diabétiques et atteints de sclérose en plaques, tous à haut risque de développer une escarre.

Après avoir placé une électrode sur chaque fesse, les patients recevaient de petites décharges électriques de dix secondes, et cela toutes les dix minutes pendant douze heures d'affilée, quatre jours par semaine. Après un mois de traitement, les chercheurs qui s'attendaient au développement d'escarres chez 10 à 30 % des patients, le pourcentage observé avec les techniques traditionnelles (matelas anti-escarres et changement régulier de position), n'en ont observé à leur grande surprise aucun !

Robyn Rogers, une infirmière membre de l'équipe de recherche souligne : "les escarres peuvent être particulièrement déprimants. Depuis 1940, leur nombre n'a pas changé, nous indiquant que les moyens de prévention simples ne sont pas efficaces". Elle ajoute : "nous espérons que cet appareil innovant et sympathique pourra finalement changer la vie de millions de personnes."

Comment agit cet appareil révolutionnaire ? Selon les chercheurs, chaque décharge électrique entraîne la contraction des fessiers et ainsi fait circuler le sang dans les membres inférieurs, empêchant la souffrance tissulaire à l'origine des escarres.

Des études, de plus larges ampleurs, sont désormais nécessaires afin de s'assurer de l'efficacité de cet appareil innovant. Si toutes les études concordent, ce caleçon pourrait être vendu dans 3 ans au prix d'une centaine d'euros. D'ici là, méfiez-vous des escarres…

Source: "Smart-e-Pants: A novel neural prosthetic device for the prevention of deep tissue injury in spinal cord injury and other neurological disorders", Neuroscience, le 15 octobre 2012

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :