Sport et consoles de jeu

Vous ne pouvez pas avoir échappé au phénomène « sport virtuel ». Faire du sport depuis son salon c'est possible. Plusieurs marques proposent aujourd’hui ces consoles interactives qui connaissent un succès phénoménal. Un sport reproduit à l’écran par nos mouvements. Mais attention, une utilisation excessive peut s’avérer néfaste pour la santé !

Rédigé le , mis à jour le

Sport et consoles de jeu

De Rafael Nadal pour le tennis en passant par Mohamed Ali pour la boxe, on peut quasiment endosser l’habit de tous ses sportifs préférés, c’est pratique, ludique et du coup on a tendance à en abuser…

Tendinites, lésions musculaires et problèmes d’articulations sont de plus en plus en plus fréquents à cause d’une utilisation excessive (moyenne de 13h/par semaine pour un ado) ou inappropriée.

On le répète souvent, un peu d’exercice est toujours bénéfique. Comme une pratique réelle, ce sport virtuel demande échauffement, étirement et applications de règles simples qui permettront d’éviter beaucoup de désagréments.

Un jeu d’équilibre sans impact négatif sur notre santé

Démonstration à l’écran et explications : placement sur une planche posée sur le sol. Grâce au déplacement du centre de gravité, l’objectif de l’exercice sera de mettre les billes dans les différents trous sans les faire tomber de la surface. Travail énorme de proprioception (reprogrammation des différents capteurs que l’on a à l’intérieur de nos muscles permettant un équilibre optimal) qui permet de développer notre équilibre en maitrisant ses déplacements. Sur ce style de jeu, il n’y a pas de contre indication. Au contraire, le travail de notre équilibre est primordial avec l’âge.

Revers de la médaille, il y a des accidents de sport virtuels

Ce n’est pas une mauvaise blague, il y a même eu une étude réalisée en Grande-Bretagne sur la question. Là-bas environ 10 personnes sont hospitalisées chaque semaine pour cause de blessure due à des jeux (boxe, baseball, tennis…) ! Les épaules, coudes et genoux sont les premiers touchés. La raison ? De violents gestes brusques dûs aux jeux beaucoup plus sollicitant que les jeux d’équilibre. C’est comme ça que les joueurs, qui évidemment ne se sont pas échauffés, se retrouvent avec des lésions et inflammations des tendons qui pourraient même mener à des rhumatismes et de l’arthrite.

Direction le terrain de baseball

Cette fois ci, avec une manette dans la main. Grâce aux capteurs, les mouvements effectués sont interprétés à l’écran. Ce que l’on fait c’est d’allumer la console, installer le jeu et démarrer directement. Pas de mise en condition, aucun apprentissage du geste. Résultat mauvaise posture, mouvements répétés des dizaines voir des centaines de fois. On peut remarquer que le geste doit être assez voir très violent pour obtenir des résultats (home run, jet rapide…). De plus, l’esprit de compétition étant constamment présent (notamment par l’affichage de la vitesse de frappe), la modération est loin d’être de rigueur. Ce qui s’éloigne d’une pratique réel loisir.

Conseils à donner aux utilisateurs de ces consoles

Gardez toujours en tête cette notion de pratique sportive ! Il est donc impératif de s’échauffer et de s’étirer. Exemples éventuels à réaliser debout (échauffement épaules, coudes, poignets…).

Si vous êtes un accro de la console, variez vos pratiques en mélangeant équilibre, réflexion et déplacements qui vous permettront de ménager vos muscles et articulations sollicitées constamment par une même pratique.

Ne jamais oublier que le premier responsable du surpoids en France c’est la sédentarité ! N’oubliez pas que votre console ne remplacera jamais une pratique sportive réelle. Pour ceux et celles qui penseraient retrouver la ligne ou une musculature de rêve, ne vous attendez pas à des miracles !

Sponsorisé par Ligatus