Sport : à la découverte de l'accrobranche

Chaque année, l'histoire se répète. L'été venu, vous ressortez péniblement les baskets du placard et transpirez déjà à l'idée de reprendre le sport. Rassurez-vous, nul besoin de courir des kilomètres dans le sable pour se muscler les fessiers. Pratiquer une activité physique, en vacances et en famille, c'est possible. On a testé pour vous l'accrobranche.

Rédigé le

Sport : à la découverte de l'accrobranche

Se perdre dans la pinède, grimper jusqu'aux cimes et sautiller de perchoir en perchoir en se rêvant prince de la jungle ou fée funambule… Aux yeux de tous l'accrobranche est une bonne activité pour amuser les enfants. Mais détrompez-vous, avec l'accrobranche on fait plus de sport qu'il n'y paraît.

Avant de vous lancer dans l'accrobranche, surtout ne négligez pas l'échauffement. Avant de s'attaquer aux obstacles plus athlétiques et pour mieux appréhender la hauteur, priorité à l'équilibre comme l'explique Pascal Barrier, moniteur : "Il faut chercher à avoir un bon centre de gravité et faire fonctionner si possible, les jambes plutôt que les bras pour ne pas se fatiguer trop vite".

Et pour ceux qui ne perdent jamais une occasion de se muscler, sachez qu'en tyrolienne, lever les jambes permet de renforcer la ceinture abdominale.

Comme au ski, les parcours d'accrobranche sont classés par couleurs en fonction de leur difficulté. Les douleurs se feront surtout sentir le lendemain. Alors pour limiter les courbatures, mieux vaut faire quelques étirements.

VOIR AUSSI