Renforcer son mental pour se dépasser

Les pensées mais aussi les désirs et les volontés prennent vie dans notre esprit. Mais comment notre cerveau fait-il pour impulser toutes ces idées et les projets que nous entreprenons ? Peut-on travailler sur notre cerveau, notre esprit, comme on le ferait avec un muscle afin de le renforcer ? Peut-on reprogrammer ce qu'on a dans la tête afin d'appréhender certains événements de la vie autrement ou même guérir de certains problèmes psychologiques ? Les explications dans ce dossier.

Rédigé le , mis à jour le

Renforcer son mental pour se dépasser
Renforcer son mental pour se dépasser
Sommaire

Performances sportives : un mental à toute épreuve

Repousser ses limites, une doctrine pour Christophe Llamas.

Pour réaliser un objectif, on a coutume de penser qu'il faut de la volonté. Et c'est encore plus vrai pour les sportifs de haut niveau.

Pour le commun des mortels, faire un marathon (42 km de course à pied) ou un triathlon (3,8 km de natation, 180 km de vélo, et 42 km de course à pied) serait déjà un exploit. Mais pour Christophe Llamas, cela ne suffit pas. Cet athlète fait en effet partie des rares hommes qui sur la planète se sont lancés dans l'expérience du déca triathlon.

Le déca triathlon est un des sports les plus extrêmes qui existe, puisqu'il représente un triathlon puissance 10. Une prouesse, une folie, pour tenir une dizaine de jours de compétition acharnée. Il ne faut donc pas seulement des muscles, mais une volonté de fer.

Vaincre ses phobies

Pour vaincre sa peur du vide, Xenia suit une thérapie avec une psychiatre.

Le cerveau a parfois ses raisons que la raison n'explique pas. Maîtriser ses émotions, ses peurs peut être absolument impossible, même chez des personnes qui sont en temps normal parfaitement rationnelles. C'est le cas des phobiques par exemple.

Les phobiques vivent tout à fait normalement, mais dès qu'ils sont confrontés à leur peur, c'est la panique. Il est alors difficile d'y échapper, sauf si on décide de se faire aider.

Comment reprogrammer son cerveau ?

Psychanalyse, hypnose, thérapies comportementales, psychotropes… Il existe plusieurs façons pour reprogrammer le cerveau. Le Pr Roland Jouvent, chef du service de psychiatrie adulte à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, explique comment reprogrammer efficacement son cerveau.

  • Quelle thérapie est la plus efficace pour reprogrammer son cerveau ?

Pr Roland Jouvent : "Tout dépend des personnes, des histoires, des mécanismes. Les thérapies agissent chacune avec des techniques particulières et chacune à sa manière peut redonner au cerveau ses pouvoirs magiques. Ainsi, il y a des maladies mentales graves ou des situations aiguës où les médicaments sont les plus rapidement efficaces. La psychanalyse va utiliser l'histoire singulière du sujet comme un modèle de réapprentissage du monde. L'hypnose ou l'EMDR permettent, par des stratégies non conscientes, de laisser revenir un souvenir traumatique qu'on s'empêchait de faire revenir. Les thérapies cognitives et comportementales permettent de développer des stratégies qui aident le sujet à maîtriser son angoisse par des programmes d'anticipation ou d'habituation."

  • Les rêves jouent-ils un rôle important dans la reprogrammation du cerveau ?

Pr Roland Jouvent : "Le fait de rêver permet de faire une sorte de reset, pour "rafraîchir l'ordinateur". Le contenu du rêve peut aider le sujet à voir en quoi ces fictions se rattachent à des évènements et peuvent l'aider à développer la compréhension de la réalité."

  • L'idée de pouvoir reprogrammer le cerveau est assez angoissante. Quelles sont les dérives possibles ?

Pr Roland Jouvent : "Cela est vrai dans tous les domaines. Nous mettons déjà des piles pour faire marcher les bras ou le cœur, pourquoi pas pour le cerveau… Nous sommes des apprentis sorciers : si on peut, grâce au progrès, traiter Alzheimer ou la schizophrénie, ce sera un vrai bénéfice pour la santé. Pour le meilleur comme pour le pire…"

 

EN SAVOIR PLUS

Livre :

  • Le cerveau magicien : De la réalité au plaisir psychique
    Pr Roland Jouvent
    Ed. Odile Jacob, janvier 2013