Pourquoi est-il difficile de faire reconnaître son problème de TMS ?

Pourquoi est-il si difficile de faire reconnaître par la CPAM son problème de TMS ?

Rédigé le , mis à jour le

Pourquoi est-il difficile de faire reconnaître son problème de TMS ?

Les réponses du Dr Patrick Houvet, chirurgien orthopédiste :

"En France, on a la chance d'avoir une structure sociale et en particulier le tableau 57 depuis 1971, qui a été réaménagé. On a la possibilité de déclarer soit des accidents de travail, soit des maladies professionnelles. Ce tableau décrit des maladies qui peuvent être prises en charge dans le cadre d'une usure ou d'une sollicitation prématurée. La plupart du temps les TMS rentrent dans ce cadre. Cela a été décrit pour l'épaule.

"Les tendinites de l'épaule, les ruptures de la coiffe des rotateurs, les épicondylites du coude, le syndrome du canal carpien, les tendinites des doigts… rentrent aussi dans ce cadre. Il n'est donc pas question d'attaquer son employeur. Il suffit d'aller voir son médecin, de faire une déclaration de maladie professionnelle et la prise en charge est automatique. Quand le trouble ne correspond pas au tableau, des structures liées à la Sécurité sociale permettent d'être hors tableau. Il suffit donc de solliciter les bons intervenants."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

* Les réponses avec le Dr Patrick Houvet, chirurgien orthopédiste à l'Institut français de la chirurgie de la main


Sponsorisé par Ligatus