Faire sécher son linge à l'intérieur serait mauvais pour la santé

Sécher votre linge à l'extérieur de votre domicile protège votre santé, surtout si vous souffrez d'asthme et d'allergies. En effet, selon des chercheurs écossais, l'humidité dégagée par le linge qui sèche augmenterait les moisissures et les risques de maladies respiratoires.

Rédigé le

Faire sécher son linge à l'intérieur serait mauvais pour la santé
Faire sécher son linge à l'intérieur serait mauvais pour la santé

Le froid est là et comme de nombreux Français vous hésitez à faire sécher votre linge à l'extérieur, vous préférez le mettre près des radiateurs. Erreur ! Cela peut augmenter le taux d'humidité, ce qui n'est pas sans risques.

Que faire contre les moisissures?

1- Utiliser de l'eau de javel pour nettoyer les zones humides (salle de bain, cuisine, buanderie)

2- Utiliser des bio pesticides pour enlever les moisissures. Ces produits sont efficaces, mais il faut les manipuler avec précaution.

3- Eviter les plantes vertes

4- Laver les sols tous les jours

5- Aérer régulièrement les pièces

6- Prendre soin des bouches d'aération : les laisser libres et les nettoyer régulièrement

7- Réparer au plus vite toutes les fuites où l’humidité pénètre (fissures, etc.)

8- Utiliser des peintures anti-moisissures quand vous refaites une pièce d’une maison humide

Faire sécher son linge à l'intérieur favorise les moisissures

Le taux idéal d'humidité à l'intérieur d'une habitation doit être compris entre 40 et 50%. En dessous de ce taux, l'air trop sec irrite les voies respiratoires. Au-dessus, l'humidité favorise la prolifération des moisissures et des acariens. C'est ce dernier aspect qu'ont démontré des chercheurs de Mackintosh School of Architecture de Glasgow (Ecosse).

Ils ont analysé l'intérieur de cent maisons pendant l'hiver 2011.

Dans 87% d’entre elles, le linge de la famille séchait à l'intérieur quand il faisait froid. Et dans deux tiers d'entre elles, le linge était étendu près d'une source de chaleur comme les radiateurs. Or, les chercheurs ont observé que beaucoup des domiciles étudiés présentaient des moisissures, ils attribuent 30% de ces moisissures au séchage du linge. Les jours de lessive, l'humidité augmentait de 30% dans la maison et de 15% en moyenne, selon les scientifiques. Les chercheurs ont constaté par ailleurs que les petites habitations bien isolées ont plus de difficultés à laisser la condensation s'évaporer.

Ils affirment que trois quarts des maisons étudiées ont des niveaux de moisissures tels que la qualité de l'air est diminuée. Ce qui augmente les risques d'asthme et d'autres allergies respiratoires.

Il existe des centaines de moisissures, mais seulement une dizaine d'entre elles causent des problèmes de santé.

Respirer des moisissures peut engendrer :

  • des réactions allergiques et de l’asthme chez les sujets sensibles ;
  • des infections chez les sujets au système immunitaire affaibli.

Les symptômes déclenchés par une réaction aux moisissures peuvent être la toux, des maux de tête, une irritation des yeux, de la gorge, de la peau, des nausées.

"Ces résultats sont connus", explique le Dr. Michel Aubier, pneumologue de l'hôpital Bichat à Paris. "Quand on est asthmatique ou allergique, on peut déclencher une réaction à cause d'une simple moisissure, comme on le fait au contact d'un pollen", précise-t-elle.

"Les gens se confinent dans leur maison par souci de contenir la chaleur, et ils ne l'aèrent pas suffisamment. Les nouvelles réglementations recommandent des maisons avec un mètre cube pour faire sécher le linge, mais c'est insuffisant", explique le Pr. Colin Porteous, l'un des auteurs de l'étude.

Le Dr. Michel Aubier conseille à ses patients "d'éviter les pièces humides, de traiter rapidement les dégâts des eaux, de traiter les moisissures".

Les moisissures s’installent dans les joints des douches, des lave-vaisselle, des sèche-linge, dans les pots de plantes. Elles peuvent aussi se développer sous le papier-peint, près des chassis de fenêtre. Elles naissent dans tous les lieux peu ventilés.

Alors où faire sécher son linge en hiver ?

L'idéal est de faire sécher le linge dehors. Cela préserve de l'humidité votre intérieur. Par ailleurs, le linge s'imprégnera de l'odeur fraîche de l'ozone, appelée aussi "oxygène activé". Cette molécule naturellement présente dans l'air agit comme un désinfectant naturel en détruisant les bactéries et les mauvaises odeurs.

Si vous ne pouvez pas faire sécher votre linge à l'extérieur, vous pouvez l'étendre sur un étendoir près de fenêtres grandes ouvertes. En plein hiver, cette solution n'est pas la plus appliquée.

Reste, enfin, une solution peu écologique et coûteuse : le sèche-linge.

En savoir plus

Sponsorisé par Ligatus