Ch@t : Soleil, ennemi de la peau ?

Ch@t du 28 mai 2009Toutes les réponses avec le Dr Fabien Guibal, dermatologue, et Pierre Cesarini, directeur de l’association Sécurité solaire.

Rédigé le

Ch@t : Soleil, ennemi de la peau ?
Ch@t : Soleil, ennemi de la peau ?
Sommaire

Les réponses du Dr Fabien Guibal, dermatologue

  • Depuis plus d'un an, j'ai une croûte qui ne cicatrise pas, qui est en relief et qui, parfois, saigne. Est-ce possible qu'il s'agisse d'un carcinome ?

Oui, c'est possible ; consulter un dermatologue me semble utile, au moins pour en avoir le cœur net.

  • J'ai un neurofibrome plexiforme sur l'épaule pour lequel je suis suivie. Depuis quelques temps des grains de beauté sont apparus dessus en grand nombre. Présentent-ils des risques ?

Non, pas plus que les autres grains de beauté.

  • Comment reconnaître un grain de beauté d'une verrue séborrhéique ?

Le seul moyen sûr est de voir un dermatologue, même s'il existe des caractéristiques en faveur de la verrue séborrhéique comme un toucher rugueux.

  • Je fais une allergie au soleil depuis l'âge de mes 23 ans, tout cela couplé aux eczémas et au psoriasis, suis-je plus sujette au cancer (j'ai malheureusement mangé une grosse partie de mon capital soleil lors de mon séjour adolescente en Afrique, j'ai un type de peau 2) ?

Non, sans hésiter.

  • J'ai 45 ans, je me suis beaucoup exposé au soleil sans protection pendant mon adolescence. J'ai beaucoup de taches marron de 2 à 3 mm sur tout le corps, dont quelques unes aux bords irréguliers. Je parle de taches car elles n'ont aucun relief. J'ai également 5 ou 6 vrais grains de beauté (en relief) que je fais voir 1 fois par an par un dermatologue. Est-ce que les taches peuvent aussi dégénérer en cancer au même titre que les grains de beauté ? Je ne vais à la plage qu'après 17h00, je ne mets plus de crème (sauf si exceptionnellement j'y vais plus tôt). Est-ce qu'une protection est encore nécessaire à ce moment ?

Non pour les taches si ce n'est pas des grains de beauté, ce qu'il faut vérifier avec un dermatologue. Il faut appliquer des crèmes même après 17h.

  • Depuis 2 ans environ, j'ai une multitude de petits grains de beauté qui apparaissent sur le ventre... Pas de formes suspectes, ni rien d'alarmant mais est-ce une manifestation à prendre en compte, ce développement en nombre ?

Il vaut mieux le montrer à un dermatologue.

  • On m'a diagnostiqué un mélanome superficiel extensif de niveau 4. Est-ce très grave et le soigne-t-on bien ?

Je crois que le mieux est que vous en discutiez avec votre dermatologue, qui, lui, a les informations que je n'ai pas.

  • Mon mari vient de subir une exérèse ainsi qu'une greffe de peau suite à un mélanome dorsal, quelles sont les suites ?

Il faut qu'il soit suivi à intervalles réguliers, 3 ou 6 mois en fonction de l'épaisseur du mélanome, par son dermatologue.

  • Les vêtements anti-UV sont-ils réellement efficaces ? Doit-on mettre des crèmes solaires même sous les vêtements non anti-UV ?

Oui. Cela dépend du tissu et de sa couleur : plus elle est claire, plus les UV la traverse.

  • Ma fille est née avec un grain de beauté sur la fesse, il était gros mais n'a pas grossi depuis 9 ans, dois-je consulter ?

Non, s'il n'a pas évolué.

  • Une amie s'inquiète parce que sa petite fille de 6 mois présente une large tache plane café au lait sur une de ses jambes. Cela lui occupe presque tout l'arrière du mollet. Cette tache n'était pas visible à la naissance mais est apparue assez rapidement au cours du premier mois. La pédiatre ne s'est pas prononcé mais lui a conseillé d'aller voir (sans urgence) un dermatologue et lui a évoqué la possibilité d'une excision (après extension de la peau avec un système à ballon). Ce genre de tache pourrait-il être d'origine cancéreuse ? 

Voir le dermatologue : oui. Cancéreuse : non, si c'est une tache café au lait.

  • Mon fils est né avec ce qui ressemblerait à grain de beauté trés noir sur la paume de la main. S'agit-il d'un grain de beauté classique ou d'autre chose ? Il a aujourd'hui 2 ans. Dois-je l'emmener consulter ?

Voir le dermatologue pour avoir un diagnostic me semble utile, sans urgence.

  • Jeune, je me suis fait enlever un grain de beauté car il était placé à un endroit lié aux frottements et j'ai également à l'heure actuelle un grain de beauté au niveau de la poitrine mais en volume, qui resort de la peau. Est-il considéré comme un grain de beauté à surveiller ?

Oui, regardez-le régulièrement mais sans en faire une obsession :)

  • Doit-on prendre des précautions aussi importantes pour les enfants à peau noir que pour les enfants à peau blanche ?

Non, plus la peau est foncée ,moins les risques du soleil sont importants.

  • J'ai une peau très blanche, ce qui me vaut toutes les moqueries, que puis-je faire pour bronzer sans risque ? Car je ne peux pas m'exposer au soleil, soit je brûle, soit je mets de la crème et donc là impossible de bronzer...

Ne bronzez pas. Maquillez-vous ou mettez de l'autobronzant en sachant que cela ne protège pas du soleil.

  • Est-ce que le bombement fait partie des critères de risques d'un naevus ?

Non.

  • J'ai beaucoup de grains de beauté et en particulier 2 qui sont ont du volume : dois-je consulter ? Est-ce inquiétant ?

Oui, si vous avez beaucoup de grains de beauté, et d'autant plus qu'ils ont les caractéristiques A, B, C, D, E : A pour asymétrie du grain de beauté, B pour bords irréguliers, C pour couleur ou changement de couleur, D pour diamètre (plus de 6 mm orientent vers un mélanome), E pour évolution rapide ou changement.

  • J'ai une peau avec pas mal de grains de beauté et aussi des taches de rousseur, y a-t-il plus de risque pour moi-même si je suis brune ?

Oui, car vous avez la peau claire, ce qui explique les taches de rousseur.

  • Les gellules dites préparatrices de bronzage ont-elles une utilité? (aucune protection je me doute!)

Non, aucune.

  • J'ai un livedo sur le mollet depuis ma naissance, est-ce que la peau est plus fragile à cet endroit sachant que cela prend tout le mollet ?

Non.

  • J'ai 19 ans, j'ai un grain de beauté bizarre (pas marron mais plutôt rose, comme une cloque enfin à peu près) dans le dos. Cela me fait peur, dois-je aller consulter ?

Oui, pour avoir un diagnostic.

  • Je me suis arrachée un grain de beauté sur le visage accidentellement et il a repoussé un peu plus gros. Dois-je m'en inquiéter même s'il n'a ni une forme ni une couleur bizarres ?

Non.

  • Est-il vrai que si un grain de beauté saigne, il devient cancéreux ? Même si on n'y touche pas.

S'il saigne spontanément, il faut consulter un dermatologue.

C'est un peu long, mais en substance c'est un mélanome superficiel qui une fois enlevé par chirurgie est de bon pronostic mais nécessite cependant une surveillance régulière à vie.

  • Depuis peu, j'ai des grains de beauté qui ont blanchi, ainsi que deux qui ont une croûte dessus, que dois-je faire ? Consulter ou non ?

Oui, il faut consulter pour avoir un diagnostic.

  • Est-ce qu'on peut avoir un mélanome dans n'importe quelle partie du corps ou y a-t-il des zones de prédilection ?

Oui, dans toutes les parties du corps.

  • Je souhaiterais me faire enlever un grain de beauté sur le visage que je trouve inesthétique. Dois-je le faire enlever par un dermatologue ou par un chirurgien esthétique, afin que le résultat soit le meilleur possible ? Puis-je exiger qu'il ne soit pas analysé afin d'éviter une vilaine cicatrice (je l'ai depuis très longtemps et il n'a jamais changé) ?

Il faut TOUJOURS le faire analyser. Le choix du dermatologue ou du chirurgien dépend de la lésion et des médecins en question.

  • Des taches blanchâtres sur la peau révèlent-elles un symptôme inquiétant ?

Non, a priori, en tout cas pas un cancer.

  • Y a-t-il un risque de récidive de mélanome en faisant de l'épilation laser (visage) ?

Non.

  • Mon bébé a 4 mois, dois-je lui mettre de la crème pour sortir même à l'ombre ?

Oui.

  • Je suis rousse, la peau très claire, j'ai 63 ans et depuis quelque temps, j'ai une tache rose-brun au bord irrégulier qui est apparue sur l'avant-bras avec une boule en dessous, dois-je m'inquiéter ?

OUI, allez consulter votre dermatologue absolument.

  • Un grain de beauté dont le pourtour devient blanc, est-ce gênant ?

Il faut consulter si votre grain de beauté se modifie.

  • On m'a dit que les enfants n'avaient pas de grains de beauté, est-ce vrai ? Parce que ma fille de 7 ans en a un sur le dos depuis des années !

Si, les enfants peuvent avoir des grains de beautés.

 

Les réponses du Dr Fabien Guibal, dermatologue (suite)

  • Quel type de crème solaire dois-je acheter ? Parce qu'il paraît qu'il faut un indice minimum de 15 et qu'il faut à chaque fois diviser par 2 l'indice qu'il y a sur la boîte.

En pharmacie, indice supérieur à 50, toutes les 2h, en renouvellant après le bain, et en appliquant de grandes quantités.

  • Vous avez laissé sous-entendre qu'un mélanome qui a métastasé était mortel ? Combien de temps met un mélanome à métastaser ?

Imprévisible.

Tout dépend de leur taille. Pas si elle est inférieure à 20 cm².

  • Comment distinguer un vrai grain de beauté d'une tache de rousseur quand on en a beaucoup car certaines taches de rousseur sont un peu plus foncées ?

Il faut voir un dermatologue.

  • Puisqu'on dit qu'un carcinome basocellulaire ne métastase pas, alors pourquoi doit-on l'enlever ?

Parce que sinon, il augmente de taille et fait un trou de plus en plus grand, sans limite.

  • J'ai plus de 50 grains de beauté sur le corps mais ils n'ont rien d'anormal, de plus sur 3 heures d'exposition au soleil, je me mets de la crème régulièrement, dois-je consulter ?

OUI, au moins une fois pour avoir l'examen d'un dermatologue.

  • Je viens de me faire enlever un mélanome. Ma dermatologue m'assure qu'il n'y a pas de métastases. Comment en être sûr ?

Les règles de suivi et de diagnostic des mélanomes sont très bien définies et tous les dermatologues les suivent : faites lui confiance.

  • Que pensez-vous des autobronzants ? Peuvent-ils être néfastes pour la peau ?

Non, mais ils ne protègent pas du soleil.

  • Les métastases du mélanome touchent quels organes le plus fréquemment ?

Cela dépend de la localisation du mélanome.

  • Y a-t-il plus de risques solaires à travers une vitre (pare-brise) d'avoir un mélanome ?

Non, les UVB ne traversent pas les vitres, les UVA oui.

  • Est-ce qu'un généraliste est assez compétent pour vérifier les grains de beauté régulièrement ou faut-il absolument aller chez un dermatologue ?

Il faut voir un dermatologue, sans aucun corporatisme : cela nécessite un œil très expérimenté.

  • J'ai des boutons rouges sang qui apparaissent puis se transforment en grain de beauté est-ce normal ?

Voyez avec votre dermatologue, il faudrait voir les lésions.

  • Que signifie le terme jonctionnel lors de l'analyse d'un grain de beauté ?

Ques les cellules qui constituent le grain de beauté sont situées à la jonction entre l'épiderme et le derme (parties superficielles et moyennes de la peau).

  • Actuellement sous isotrétinoïne (traitement contre l'acné), dois-je me protéger du soleil ? Tous les jours quelque soit le temps ? Avec quel produit ?

Oui, cela sensibilise la peau au soleil (phototoxique) avec un écran indice supérieur à 50 et surtout vêtement, chapeau et ombre.

  • L'épithélioma basocellulaire est-il un cancer cutané ? Quel est son traitement ?

Oui. Le faire enlever chirurgicalement.

  • J'ai une petite tache rouge au-dessus du coude gauche qui apparaît au printemps, lors de l'exposition au soleil (manches courtes) pour disparaître à l'automne. C'est la 2ème année consécutive que je constate sa présence. Devrais-je consulter ? 

Oui, lorsqu'elle apparaît allez voir votre dermatologue.

  • Cela veut dire que si l'on conduit et que le soleil frappe à travers le pare-brise il n'y a pas de risque de mélanome ?

Non, les UVA augmentent aussi le risque de mélanome, et font vieillir la peau.

  • Quel est le nombre de personnes, en moyenne, en France atteinte de cancer de la peau ?

6000 nouveaux cas par an de mélanome, au moins 120 000 nouveaux cas par an de basocellulaire, environ 15 000 nouveaux cas de spino-cellulaires.

  • Est-ce que les crèmes dépilatoires sont dangereuses ?

Non.

  • J'ai eu un mélanome en 2000. On se sent vraiment seule surtout après. Y a-t-il une association ?

Pas d'association, mais des groupes de soutien ou de parole.

  • J'ai une fille à peau mate. Une fille à la peau laiteuse. Quand fera-t on changer la mode ? C'est si joli d'avoir la peau fraîche et claire ! Mes filles appellent les femmes à la peau tannée des beignets !

Vos filles ont raison !!! Il faut que le petit nombre de gens qui déterminent les critères esthétiques de l'époque (stylistes, rédacteurs en chef de magazines féminins, vedettes...) passent le message à travers leurs différents moyens que c'est beau d'avoir la peau claire. Quand vos filles seront adultes, je crois que ce changement prendra effet... mais j'espère avant.

  • Vous dites que l'on peut avoir un cancer de la peau sans coup de soleil alors pourquoi et comment ? Quelles sont les autres causes éventuelles, mis à part ceux qui manipulent les produits chimiques sans protection notamment les agriculteurs ?

Les UV contenus dans les rayons de soleil abiment l'ADN des cellules de la peau qui finissent par devenir cancéreuses, même sans coup de soleil (exemple des marins et des agriculteurs).

  • J'ai des taches marron clair sur l'épaule droite, qu'est-ce que cela peut être ? Est-ce lié au soleil ? Dangereux ?

Consultez votre dermatologue.

  • Mélanome superficiel et naevus dysplasique, c'est la même chose ?

Non.

  • J'ai une différence de sensibilité sur l'omoplate droite, depuis 1 mois, comme une sensation de brûlure par coup de soleil lors du frottement avec les vêtements, au centre, juste un petit point. Dois-je demander rapidement une consultation ? Une tante a eu un cancer de la peau...

Non, pas rapidement, ce n'est pas un signe de cancer de la peau mais voyez votre généraliste sans urgence.

  • Un grain de beauté écorché est-il dangereux s'il ne change pas de forme ni de couleur ensuite ?

Non, si 'écorché' veut dire après une blessure.

  • J'ai peur de me faire enlever un gros grain de beauté dans le nuque, il a plus de 15 ans, y a-t-il un risque ?

Aucun.

  • J'ai 2 grains de beauté très en relief (un rond, un autre informe, 5-6 mm de diamètre et 4-5 mm aujourd'hui) depuis la naissance et qui ont grossi en même temps que j'ai grandi sans changer sauf taille (marron clair un peu granuleux). Dois-je m'inquiéter ? Surtout quand on voit des photos, on voit surtout des taches plates et noires plutôt que des ronds très en relief ?

Non pas particulièrement mais montrez-les à un dermatologue de principe.

  • Mon père a eu un lipo-sarcome, est-ce hérédaire ?

Non.

  • Enceinte de 4 mois, j'ai un grain de beauté sur le bout du mamelon, pourrais-je allaiter mon enfant et est-ce que je ne risque pas une dégénérescence ?

Aucun risque.

  • J'ai des grains de beauté qui se décolorent. Est-ce normal ? Dois-je consulter ?

S'ils se modifient, oui.

  • Seul le mélanome est hériditaire ou bien tous les types de cancers de la peau peuvent l'être ?

Aucun cancer de la peau n'est "héréditaire" : on a simplement plus de risques d'avoir un mélanome s'il y a un cas dans la famille. Pour le basocellulaire, c'est la couleur de la peau qui constitue un facteur "héréditaire".

  • Je me demande comment vous faites, avec tout ce que vous voyez, pour ne pas devenir paranoïaque ?

Au contraire, on devient philosophe, sans plaisanter !

  • Il parait qu'il y a un gène qui prédispose au mélanome.

Non, il n'y a pas "un" gène identifié, mais plusieurs, ce qui ne permet pas de faire un diagnostic.

  • Mon dermatologue m'a dit que les grains de beauté avec poils ne présentent pas de risque, est-ce vrai ?

S'ils se modifient, il faut consulter.

 

 

Les réponses de Pierre Cesarini, association Sécurité solaire

  • À partir de quel temps d'exposition, en moyenne, le risque de cancer de la peau est-il plus élevé ?

Cela depend aussi naturellement de l'intensité du rayonnement au moment de l'exposition, celle-ci varie énormement en fonction de la position du soleil dans le ciel, plus il est haut, plus il est dangereux. Un bon moyen pour savoir si le risque est elevé ou non consiste à regarder la taille des ombres. Si les ombres sont courtes, mieux vaut ne pas rester au soleil, ou uiliser la panoplie complète chapeau, lunettes, tee-shirt et crème.

  • Est-ce que les crèmes solaires biologiques (filtres UV 100% minéral) sont aussi efficace que les autres ? 

Garder surout en mémoire que les crèmes ne sont pas le moyen unique, ni le plus efficace pour se protéger. Privilégier la protection vestimentaire et la recherche d'ombre.

  • Faut-il avoir déjà eu des coups de soleil ou quelqu'un n'en ayant jamais eu un seul a-t-il des risques de cancer de la peau ?

Les études épidemiologiques sont formelles : c'est surtout la répétition de coups de soleil, en particulier pendant l'enfance qui favorise le mélanome à l'âge adulte.

  • Les vêtements anti-UV sont-ils réellement efficaces ? Doit-on mettre des crèmes solaires même sous les vêtements non anti-UV ?

Les vêtements anti-UV vous garantissent une protection anti UV effectivement. Ils ne sont réellement utiles que dans des conditions extremes (très fort ensoleillement ou peau très sensible). Leur principal avantage est que même mouillés, même clairs, ils protègent bien. Non pas besoin de crème sous le vêtement. Attention quand même si vous portez un tee-shirt en coton mouillé, il est presque completment transparent aux UV. Donc en sortant de l'eau en mettre un sec est préférable.

  • Faut-il protéger mes enfants de 16 mois lorsque je sors quotidiennement ? Peut-on les habiller en manches courtes ?

Oui, les enfants particulièrement doivent etre protégés du soleil. Le plus possible avec des vêtements clairs et amples. Anti-UV, s'ils pratiquent un sport aquatique.

  • Mon mari travaille dans le bâtiment et très souvent sur les toits en plein soleil, il lui arrive régulièrement de rentrer avec de gros coups de soleil, est-il en droit de demander à ce que son patron lui fournisse des protections adaptées (casquette, crème etc...) ?

En Australie, les patrons ont le devoir de protéger leurs employés du soleil et la réglementation les autorisent à passer en frais professionnels les dépenses faites en la matière.

  • Je ne vais pas en cabine d'UV, je ne m'expose pas du tout au soleil pendant l'année, mais je m'y expose l'été mais seulement le matin voire jusqu'à 13h environ, le risque est-il quand même présent ?

Il est certain que le risque est beaucoup plus faible que si vous vous exposiez entre 12h et 16h. Néanmoins si votre peau est sensible, 1 à 2 heures d'exposition l'été entre 11h et 13h peuvent provoquer des dégâts.

  • S'exposer modéremment avec une forte protection solaire est-il suffisant pour réduire les risques ou alors doit-on absolument éviter le soleil ?

Vous avez, je crois, cerner le problème. Agissant ainsi vous limitez les risques. Mais le risque zero n'existe pas.

  • Pour ne plus m'exposer au soleil, j'utilise des crèmes ou sprays autobronzants ; leur utilisation quotidienne est-elle un danger pour la peau ?

Non, l'innocuité des autobronzants est démontrée MAIS attention l'autobronzant ne protège absolument pas.

  • J'ai eu un mélanome à l'âge de 12 ans, il y a 8 ans de ça. Mon dermatologue m'a annoncé il y a peu que je n'avais plus besoin du suivi rigoureux que j'avais jusque là, et que les risques de réapparition du cancer étaient quasi nuls. Est-ce que cela veut dire que je peux arrêter de mettre de l'écran total, du moins me permettre de bronzer un petit peu, bien sûr sans excès ?

Avoir eu déjà un mélanome fait partie des principaux facteurs de risque d'en développer de nouveaux donc grande prudence au soleil. De la crème, oui, mais avant cela éviter les heures dangereuses (de 12h à 16h en France l'été) sinon chapeau, lunettes, tee-shirt et crème s'imposent.

  • Est-il bon pour la santé de bronzer (sans coups de soleil) ? À quelle fréquence est-il recommandé de consulter un dermatologue (par mesure de prévention) ?

De petites expositions solaires (quelques minutes par jour avant midi et après 16 heures) peuvent effectivement vous aider dans la synthèse de vitamine D, laquelle aide à fixer le calcium sur les os. Mais véritablement pas besoin de se préoccuper de cela. Il suffit de vivre normalement pour avoir les doses d'UV nécessaires. Aucun effet sérieux sur le moral à part celui de vous sentir bronzé donc peut-être bien dans votre peau. Vous aurez le même effet en utilisant des autobronzants dont l'innocuité a été démontrée.

  • La différence de prix des crèmes solaires est-il justifiée ? Vaut-il mieux privilégier une grande marque (en pharmacie ou parfumerie plutôt qu en supermarché) ou une marque biologique ?

Ce qui compte avant tout, c'est l'indice de protection. Pas le prix ou le circuit de distribution, attention quand même une étude récente a montré que la plupart des produit bio ne respectaient pas leurs promesses...

  • Y a-t-il une différence entre le soleil du sud et le soleil du nord ? J'ai, par exemple, remarqué, qu'en Italie le soleil est bien plus fort qu'en France, dès 9h30-10h le matin... Est-ce que je peux m'exposer tout de même avant 12h ?

Si vous restez en France, la différence est faible contrairement à la température. Il y a plus de mélanome par habitant en Bretagne qu'en région PACA... En Italie, il fait plus chaud c'est tout. Souvenez-vous que les UV ne provoquent pas de sensations de chaleur. Ce n'est pas parce qu'il fait chaud ou frais qu'il y a un risque ou qu'il n'y en a pas. Ce qui compte c'est le trajet des rayons dans l'atmosphère donc la hauteur du soleil dans le ciel et par conséquent la taille des ombres.

  • Les indices des écrans totaux sont-ils fiables et harmonisés selon les marques ?

L'appellation écran totale est trompeuse. Tellement trompeuse que cela fait des années que vous ne la trouvez plus sur les emballages. Ce qui est harmonisé en revanche, ce sont les indices. Deux marques X vous font la même promesse de filtration si elles affichent le même indice de protection.

  • Est-ce qu'un tee-shirt protège suffisament un bébé à la piscine ?

Dans la piscine, un tee-shirt est a priori mouillé, s'il est en coton, son indice sera de l'ordre de 2. C'est mieux que rien mais c'est très faible. Sans doute trop faible, si on est en milieu de journée et que l'exposition dure plus de quelques minutes. Privilégiez des vêtements anti-UV type lycra ou polyester qui sont protecteurs même mouillés. Vous les trouverez à des prix abordables en grandes surfaces spécialisées "sports".

  • Un vêtement (tissu fin : mousseline, coton léger) peut-il remplacer l'écran total ?

C'est très souvent efficace. Attention quand même aux vêtements trop transparents. Le test consiste à regarder une source de lumière au travers le vêtement, si vous constatez que le vêtement est très transparent, choisissez un coton plus épais ou un vêtement anti-UV. Dans tous les cas, si vous ne pouvez pas appliquer et réappliquer fréquemment une crème solaire, privilégiez la protection vestimentaire.

  • De nos jours avec toute l'histoire médicale recueillie, sait-on si l'environnement pollué actuel accentue le cancer de la peau ? En enlevant bien sur le facteur que plus l'homme se modernise, plus il se dénude !

Je vous confirme qu'aujourd'hui quand on recherche les causes de l'épidemie de mélanome on s'oriente beaucoup plus sur les facteurs sociologiques (mode du bronzage, société des loisirs, etc) que vers l'environnement même si la communauté scientifique est très inquiète de l'etat de la couche d'ozone et du réchauffement climatique qui abime cette couche d'ozone et pourrait entrainer, en plus, de plus fortes expositions au soleil.

  • Existe-t-il des aliments à éviter lorsque l'on sait que l'on ira au soleil car ils provoqueraient une sorte d'interaction néfaste dû au soleil ?

Aucun aliment consomé normalement ne devrait provoquer de réaction particulière au soleil. Méfiez-vous par contre de substance que vous appliqueriez sur la peau comme certains anti-inflammatoires ou de médicaments.

  • Est-ce que les personnes originaires ou même habitant en Amérique du Sud sont plus protégées ?

Non loin s'en faut. Le trou dans la couche d'ozone est surtout observé là-bas justement depuis plus de vingt ans. Il semble que le nombre de cancers de la peau augmente là-bas de facon importante.

  • En plus de prôner l'application de la crème solaire, ne faut-il pas rappeller au monde entier qu'on peut être beau et en pleine forme sans être bronzé marron-brûlé (donc sans s'affaler 4h/jour au soleil à ne rien faire ou à suer et à avoir mal à la tête) et qu'il n'est pas forcément synonyme de santé, de voir quelqu'un de marron... On manque cruellement de bon sens je crois...

Vous avez tellement mille fois raisons !

  • Mon fils de 15 ans a pris un gros coup de soleil à l'âge de 6 mois (visage). Il a comme moi, des taches de rousseur. A-t-il plus de risques de développer un cancer de la peau ?

80 % des mélanomes surviennent sur des peaux claires d'une part. D'autre part, un des tous premiers facteurs de risques de mélanome est la répétition de coups de soleil pendant l'enfance.

  • Les éclairages (halogène, nouvelles ampoules) peuvent-ils avoir des rayonnements donnant des mélanomes ?

La réglementation l'interdit. Maintenant si vous enlevez le cache (obligatoire d'être installé) d'une lampe halogène, vous recevez des quantites d'UV significatives. Surtout en terme de lampes, ce sont celles à UV qui sont les plus dangereuses.

  • Produit-on assez de vitamine D si l'on se protège tout le temps du soleil (vêtements, crème solaire) ou faut-il un temps minimal d'exposition sans protection ?

Les doses d'UV nécessaires à la synthèse de la vitamine D sont faibles. Surtout en été, il suffit de vivre normalement (donc pas dans une grotte) pour recevoir les quantités dont on a besoin.

  • En étant sur une terrasse à l'ombre, les UV sont-ils encore très dangereux ?

Mieux vaut être à l'ombre qu'en plein soleil. Mais c'est vrai qu'en fonction de l'ombragement, il peut y avoir des quantités d'UV encore importantes, choisissez par exemple un parasol plutôt grand, plantez-le bas, et n'hésitez pas si vous avez des enfants à laisser pendre des serviettes sur le côté pour limiter la quantité d'UV qui passe par les côtés.

  • Question bête : est-ce que la carotte et son carotène protège (un tout petit peu) la peau ?

La protection ne peut être que très faible, si elle existe. Garder en mémoire quand même qu'une alimentation riche en fruits et légumes donc en anti-oxydants permet à la peau d'optimiser ses moyens de défense.

 

Les réponses complémentaires du Dr Charlotte Tourmente

  • Est-ce que les compléments alimentaires de préparation au bronzage sont efficaces contre les coups de soleil ? Si oui, quand doit-on les prendre et sur quelle durée ?

Certains dermatologues estiment qu'ils aident à préparer la peau quand on les prend un mois à l'avance ainsi que pendant le séjour. Mais ils sont plus ou moins efficaces (ou inefficaces selon les marques) et surtout leur coût onéreux fait qu'une protection solaire classique à base de crème, lunettes de soleil, casquette voire vêtement est la plus adaptée !

  • Suite à un séjour dans un pays africain, mon mari a vu apparaître sur son dos un très grand nombre de grains de beauté, cela implique-t-il un risque de mélanome ?

Un grain de beauté peut dégénérer en mélanome, même si ce n'est pas le plus fréquent. Cette apparition soudaine nécessite une consultation chez le dermatologue.

  • Est-ce qu'un grain de beauté qui nous démange doit nous interpeler ? Une tache avec une sensation de brûlure doit nous amener à consulter ?

Toute modification de grain de beauté nécessite une consultation. Quant au grain de beauté enlevé, s'il était normal et que toutes les cellules ont été retirées, il n'y a plus de risque.

  • Je souffre de plusieurs problèmes de peau récurrents : psoriasis, eczéma... Ma peau fragililisée par toutes ces maladies peut-elle être plus atteinte par un cancer de la peau ?

Ce serait surtout un traitement prolongé par photothérapie qui favoriserait le risque de cancer de la peau.

  • J'ai une tache de naissance sur la fesse, quand j'étais enfant, j'allais tous les ans dans un centre de cancérologie pour dépister un éventuel cancer, est-ce que je dois éviter toute exposition au soleil ?

Protégez votre tache par un écran total et un maillot de bain.

  • Mon fils de 7 ans a eu un coup de soleil au niveau des oreilles, elles étaient très rouges et avec comme de très petites cloques, y a t-il un danger ?

C'est un coup de soleil très fort qui a sans doute abimé la peau. Il n'y a pas de danger immédiat. Ce sont les coups de soleil répétés durant l'enfance qui sont des facteurs de risque de cancer à l'âge adulte. Donc protégez-le avec crème, lunettes de soleil, casquette, vêtements. Evitez l'exposition entre 12 et 16 heures.

  • J'ai deux questions : peut-on épiler un grain de beauté normal ? Un grain de beauté sur la plante du pied (il ne s'étend pas) est-il dangereux (faut-il forcément l'enlever ?) ?

Oui, vous pouvez l'épiler. Sur la plante du pied, les frottements répétés avec la chaussure peuvent vous gêner, abimer le grain de beauté, le faire saigner. Consultez un dermatologue pour voir s'il est préférable de l'enlever en fonction de sa localisation précise.

  • Mon mari a le dos rempli de grains de beauté et certains ont changé de couleur, doit-il consulter de suite ? Avec de la crème solaire indice 50, peut-il s'exposer au soleil ?

Oui, toute modification de grain de beauté, et notamment de couleur, nécessite une consultation. La crème solaire doit être renouvelée toutes les heures.

  • On parle de grain de beauté qui grossit vite. Vite, c'est combien de temps ? Quelques jours, semaines ou mois ?

Suffisamment vite pour que vous perceviez le changement ! Vous ne constaterez pas forcément l'évolution d'un grain de beauté qui évolue sur des années. Donc quelques jours, semaines, mois... et plus c'est rapide, plus il faut consulter vite !

  • Les examens devant le dermatologue, lors des campagnes annuelles de dépistage, ne durent pas longtemps ! Montre en main : même pas 5 secondes. Est-ce vraiment sérieux ?

C'est un premier examen qui permet d'évaluer la situation et de dire s'il faut faire d'autres examens plus approfondis.

  • Pourquoi les dermatologues sont-ils "muets" durant 364 jours (hors jour de dépistage) ?

Parce que les 364 autres jours sont consacrés à d'autres pathologies !

  • J'ai 29 ans et pas mal de grains de beauté dont un au niveau du flan droit qui est clair à la base et plus noir au centre avec un poil dedans, dois-je consulter ?

On considère qu'avoir plus de 50 grains de beauté est un facteur de risque. Consultez pour avoir un avis sur l'ensemble de vos grains de beauté et plus particulièrement sur celui qui vous inquiète.

  • J'ai un neurofibrome plexiforme sur l'épaule pour lequel je suis suivie. Depuis quelques temps des grains de beauté sont apparus dessus en grand nombre. Présentent-ils des risques ?

C'est préférable de consulter étant donné le grand nombre de grains de beauté et leur apparition depuis votre dernière visite médicale, j'imagine.

  • Je suis de peau noir et j'observe l'apparition de nombreuses petites taches de formes blanches sur l'ensemble de mon corps (jambes, bras, dos, torse...) pas sur le visage. Est-ce un cancer de la peau? 

Ce sont vraisemblablement des taches de dépigmentation liée à une surexposition au soleil. Mais consultez un dermatologue pour avoir un diagnostic.

  • Je suis chauve et je me protège avec une casquette dès les premiers rayons de soleil mais l'été, j'ai quand même la peau qui me démange ou qui pique. Est-ce normal ?

C'est peut-être la transpiration sous la casquette. Si vous mettez une casquette en permanence, vous êtes protégé. Vous pouvez rajouter une protection avec une crème à indice élevé (minimum 50).

  • On m'a diagnostiqué un mélanome superficiel extensif de niveau 4. Est-ce très grave et le soigne-t-on bien ?

Le stade est effectivement élevé et c'est un critère de gravité. Mais on peut le soigner avec la chirurgie et éventuellement de la radiothérapie. Bon courage.

  • J'ai un grain de beauté qui a poussé sur le bas de mon ventre, il n'est pas gros mais il est de couleur noir, dois-je m'inquiéter et consulter ?

Consultez, oui mais ne vous inquiétez pas démesurément !

  • J'ai des grains de beauté qui sont partis seusl et un autre qui s'auréole progressivement. Est-ce grave ?

Je ne comprends pas bien le "s'auréole". S'il s'étend et prend une autre couleur, consultez par prudence.

  • Pourquoi des grains de beauté clairs apparaissent après plusieurs coups de soleil ?

Parce que la peau est fragilisée, en réaction certaines cellules de la peau se transforment en cellules colorées, les mélanocytes.

  • Le coup de soleil sur les oreilles, doit-il faire consulter ?

S'il est très fort, que la peau est fortement brûlée, oui.

  • J'ai une petite boule de 5 mm non attachée, rouge et blanche, au niveau de l'épaule. Au départ, c'était une petite trace blanche un peu en relief que j'avais depuis toujours et ces dernières années, elle a grossi et s'est gonflée. Cela m'inquiète un peu...

Ce serait préférable de consulter un dermatologue étant donné cette évolution.

  • J'ai, entre autres, un grain de beauté très clair sur l'avant-bras. Ces dernières semaines, au soleil (si, si, il y a eu du soleil !), il devient rouge et plus visible. Qu'en pensez-vous ?

Qu'il vaut mieux consulter un dermatologue.

  • Deux taches brunes apparues sur le ventre en 1995 suite à exposition prolongée au soleil (deux semaines journées complètes en Andalousie), suis-je à risque ?

S'elles n'ont pas évoluées depuis 14 ans, non. Mais tout dépend de votre phototype, de l'existence de cancer de la peau dans votre famille, des durées d'exposition au soleil...

  • Peut-on arracher (régulièrement) un poil poussant sur un grain de beauté sans aucun risque ?

Oui.

  • Je viens de me faire enlever un mélanome. Ma dermatologue m'assure qu'il n'y a pas de métastases. Comment en être sûr ?

Vous avez sans doute eu une analyse des ganglions lymphatiques à proximité du mélanome. C'est par ces ganglions que ce cancer donne des métastases dans le corps. Si le ganglion ne contient pas de cellules cancéreuses, il ne peut pas y avoir de métastases.

  • Est-il normal qu un dermatologue consulté pour la première fois, pour une verrue plantaire, ne me fasse enlever que mes chaussettes et ne vérifie rien d'autre? Faut-il demander une vérification même en l'absence de signe ?

Si vous avez beaucoup de grains de beauté par exemple, profitez en pour lui demander de les vérifier. Si vous vous inquiétez pour les verrues, les verrues plantaires se limitent à la plante des pieds.

  • Mon dermatologue m'a enlevé un grain de beauté suspect dans le dos qui s'est avéré bénin, mais je trouve que la cicatrice n'est pas très belle, plus grande que le grain de beauté et ovale. Est-ce toujours comme ça et que faire pour rendre cela plus esthétique ?

Non, ce n'est pas toujours comme ça mais la peau du dos a tendance à moins bien cicatriser et faire des cicatrices plus étendues. Si cela vous gène vraiment vous pouvez la faire reprendre par un chirurgien esthétique.

  • Les crèmes hydratantes à hâle progressif renforcent-elles un peu les défenses naturelles de la peau ?

Non.

Pour surveiller vos grains de beauté, suivez les critères ABCDE. A pour asymétrie du grain de beauté. B pour bords irréguliers. C pour couleur : changement de couleur. D pour diamètre : plus de 6 mm orientent vers un mélanome. E pour évolution rapide ou changement.