Cancer du sein : élargir le dépistage aux femmes jeunes à risque

Les autorités sanitaires ont lancé leur campagne annuelle de mobilisation en faveur du dépistage du cancer du sein, "Octobre Rose". L'accent sera cette année porté sur la nécessité d'une meilleure prise en charge des femmes de moins de 50 ans, présentant un risque aggravé de développer une tumeur.

Rédigé le

Cancer du sein : élargir le dépistage aux femmes jeunes à risque

Un programme de dépistage organisé pour les femmes âgées de 50 à 74 ans existe depuis dix ans en France. Il prévoit le remboursement à 100%, par l'Assurance-maladie, d'une mammographie tous les deux ans.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent en France, avec 48.800 nouveaux cas chaque année. Il est également le plus meurtrier chez la femme, avec 11.886 décès en 2012. (Source : INCa)

Taux de participation au dépistage organisé, par départements, en 2013 (crédits : INCa)

La grande majorité des cancers survient en effet chez les femmes de plus de 50 ans. Toutefois, ces cancers peuvent également toucher des femmes plus jeunes, ayant des antécédents familiaux ou des prédispositions génétiques.

"20% des femmes ont des risques aggravés d'avoir un cancer avant 50 ans", a indiqué la présidente de l'lnstitut national du cancer (INCa), Agnès Buzyn, à l'occasion du lancement d'Octobre Rose 2014.

Ces femmes devraient, de fait, "se faire dépister plus souvent". Afin de favoriser leur prise en charge, l'INCa appelle à "une meilleure sensibilisation des professionnels de santé", "le développement des consultations d'oncogénétique" (destinées à identifier les prédispositions génétiques au cancer, NDLR), mais également "le recours à des examens comme les IRM, moins irradiants que les mammographies".

Si la campagne 2014 porte l'accent sur les femmes jeunes à risques, Octobre Rose s'efforcera encore de convaincre les femmes de 50 à 74 ans de la nécessité des mammographies bisannuelles. Le taux de participation au dépistage organisé stagne depuis des années autour de 50% (auquel s'ajoute toutefois 10% de femmes qui effectuent des mammographies suite à des prescriptions de leur médecin).

En savoir plus sur le dépistage du cancer du sein :

Ailleurs sur Internet :