1. / Sexo
  2. / Femme

Couple : la place de l'exclusivité ou de la non exclusivité

L'exclusivité ou la non-exclusivité est une valeur fondamentale dans un couple, source de tensions si elle n'est pas ou plus partagée. Quand et comment l'aborder après une rencontre ?

Rédigé le , mis à jour le

Couple : la place de l'exclusivité ou de la non exclusivité
© milanmarkovic78 - Fotolia.com

Si le 20ème siècle a vu le mariage d'amour naître, le 21ème siècle a constaté l'émergence des sites de rencontre, du choix multiple au lieu d'unique ou encore du dating à l'américaine où l'on fréquente plusieurs personnes avant de choisir l'officielle. 

De nouvelles formes de couple, libres ou polyamoureux, sont vécues plus facilement par tous ceux ne se retrouvant pas dans le couple exclusif. Quand certains feront de l'exclusivité la pierre angulaire de leur couple, d'autres s'épanouiront dans une liberté assumée. Ainsi dans le couple libre, l'exclusivité est-elle sentimentale et non sexuelle, tandis que le couple polyamoureux s'affranchit de l'exclusivité dans les deux domaines. Cette diversification des formes de couple a le grand avantage de répondre au plus près aux envies et besoins de chaque personne mais rend une discussion incontournable.

Pourquoi en parler ?

S'il n'y a pas de définition universelle du couple, celui-ci, quel qu'il soit, se fonde sur le choix réciproque des deux personnes qui le compose et qui partagent des valeurs communes. L'exclusivité ou la non-exclusivité en font souvent partie, ce qui rend essentiel le dialogue à ce propos. 

Aborder sa vision de l'exclusivité, quelle qu'elle soit, est souvent un passage fondamental car chacun a sa représentation du couple, plus ou moins consciente. Cette discussion honnête pose les fondations du couple qui se construit à deux et qui évoluera avec le temps. 

Dans le couple exclusif, l'exclusivité sexuelle et la fidélité morale sont un engament fort, pris à deux. Les ravages de l'infidélité sont bien connus, suscitant un fort sentiment de trahison. Même si l'adultère peut aboutir à un nouveau départ, il provoque beaucoup de souffrance. D'où l'importance de partir sur de bonnes bases, transparentes, et d'en parler régulièrement en cas de difficulté ou d'évolution.

Les couples libres ou polyamoureux ont généralement une communication plus fluide sur le sujet. Il n'est toutefois pas simple de parler de son envie ou besoin de non exclusivité en début de relation, lorsque l'on ne connaît pas forcément les positions de l'autre.

Quand et comment en parler ?

Au début d'une relation, trouver le bon moment pour parler de l'exclusivité ou la non exclusivité suscite bien des interrogations. Trop tôt, en cas de conception différente, cela peut faire fuir l'autre, alors qu'après un peu de temps, les partenaires pourraient peut-être se faire évoluer au fil des discussions. Mais en parler trop tard, lorsque les sentiments sont installés, peut provoquer une déception amère si les visions sont radicalement opposées. De plus, le tempérament de chaque partenaire entre aussi en jeu : certains préfèrent être clairs d'emblée, tandis que d'autres attendent de voir comment évolue la relation. Il n'y a donc pas de règle unique concernant le "bon moment"...

Aborder le sujet frontalement peut bloquer certaines personnes ; la discussion peut être facilitée par un support plus neutre, comme une série ou un film abordant l'infidélité, l'exclusivité ou le couple libre, ou profiter d'un article pour ouvrir l'échange. 

De même, lorsque le couple a longtemps connu la règle de l'exclusivité et que l'un des deux veut la changer, cette discussion peut provoquer un tsunami. Tâter le terrain avec délicatesse est préférable, plutôt que de bouleverser l'autre en imposant d'emblée sa nouvelle vision. Il est préférable de lui laisser le temps d'y réfléchir et éventuellement d'évoluer, surtout si soi-même on songe au sujet depuis longtemps. En reparler quand l'autre sera prêt est plus constructif. Tous les couples évoluent et seul le dialogue permet d'évoluer ensemble et non en parallèle... 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr