1. / Se soigner
  2. / Violences

Violences familiales : des parents victimes des enfants

Injurier ses parents, les menacer et finir par les brutaliser, c'est une situation choquante, mais qui devient de moins en moins rare. Pour se faire aider, il faut déjà réussir à dépasser le tabou… On accuse souvent les parents de ne pas avoir su imposer de limites, ou les ados d'être de plus en plus incontrôlables. La vérité se trouve sûrement entre les deux.

Rédigé le , mis à jour le

Violences familiales : des parents victimes des enfants
Violences familiales : des parents victimes des enfants
Sommaire

Mettre des mots sur ces violences

Qui répond au centre d'appel de Jeunes Violences Ecoute ?

Ce qui est certain, c'est que la violence entre les générations est montée d'un cran ces dernières années. Dans les centres d'écoute spécialisés, un quart des appels téléphoniques ont pour motif la violence faite aux parents.

Au centre d'appel téléphonique Jeunes Violences Ecoute, les parents qui vivent des situations de violence avec leurs enfants, peuvent s'entretenir de façon anonyme, avec des écoutants spécialisés. C'est souvent le premier appel qui permettra de briser le silence familial et de faire évoluer ces situations de conflits. Le centre d'appel téléphonique Jeunes Violences Ecoute est hébergé par l'association "l'Ecole des parents et des éducateurs".

En savoir plus

Questions/Réponses :

  • Je suis enseignante en maternelle. A l'école, un élève a levé la main sur sa mère, je l'ai grondé, elle l'a défendu ! Comment faire ?
    Voir la réponse en vidéo*
     
  • Peut-on expliquer cette violence par une éducation trop extrême : trop stricte ou au contraire trop laxiste ?
    Voir la réponse en vidéo*
     
  • Que peuvent faire légalement les parents d'un enfant tyran de 15 ans déscolarisé et violent ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Dr Gérard Lopez, psychiatre de l'enfant et de l'adolescent et Michel Defrance, directeur de l'institut thérapeutique éducatif et pédagogique à Bièvre (91)

Ailleurs sur le web :

  • Jeunes Violences Ecoute, centre téléphonique ouvert de 8h à 23h
    Tél. : 0 800 20 22 23 (appel anonyme et gratuit)

Sponsorisé par Ligatus