1. / Se soigner
  2. / Transfusion, don du sang

Pendant les fêtes, donnez votre sang !

La période des fêtes est chaque année marquée par une baisse des dons à l’Etablissement Français du Sang (EFS). Un problème aggravé par la grève des transports en Ile-de-France  

Rédigé le

Pendant les fêtes, donnez votre sang !
Pendant les fêtes, donnez votre sang !

Chaque année, pendant les fêtes, les dons de sang viennent à manquer. Cette baisse habituelle a été renforcée en région parisienne par le mouvement de grève qui complique les déplacements. Pour l’Etablissement Français du Sang, il faut donc renforcer sa vigilance : il y a besoin de sang tout au long de l’année.  

"La situation est délicate en région parisienne"

“On ne parle pas de pénurie, mais la situation est délicate en région parisienne”, explique Dr Michèle Villemur, responsable de la collecte mobile en Ile-de-France pour l’EFS. En plus des grèves et des congés, les épidémies freinent aussi les dons : “En janvier, on constate souvent une baisse avec les épidémies de grippe et de gastro, il faut donc encourager les donneurs”, souligne-t-elle. 

Des dons qu’il faut renouveler toute l’année, puisque le sang se conserve peu : les globules rouges peuvent être utilisés pendant 42 jours, et les plaquettes seulement pendant 7 jours. “Nous avons besoin de 10 000 dons par jour, rappelle Dr Villemur, c’est un geste irremplaçable puisqu’il n’y a pas de sang artificiel”

"Cela ne prend qu’une heure, et vous repartez en ayant sauvé 3 vies"

Un geste irremplaçable, et très simple à réaliser. En plus des points de collecte fixes, de nombreux points de collectes mobiles existent partout en France. Si l’on a au moins 18 ans, que l’on est en bonne santé et qu’on pèse plus de 50kg, il suffit de s’y présenter avec une pièce d’identité pour donner. “C’est normal d’avoir peur de la piqûre, mais ce n'est pas douloureux, rassure Dr Villemur. Cela ne prend qu’une heure, et vous repartez en ayant sauvé 3 vies.” 

En cette période de fêtes, Dr Villemur se veut optimiste : “Au jour où l’on prend ses résolutions pour la nouvelle année, ce serait formidable que tout le monde décide de donner son sang deux fois par an”. A l’heure actuelle, 4% seulement de la population française réalise des dons de sang. 

Il faut de nouveaux donneurs !

Or, il est très important que les donneurs se renouvellent. Chaque année, 70 000 personnes sont effacées du fichier des donneurs en raison de l’âge ou de maladies. Dr Villemur appelle donc tout le monde à partager cet “instant de solidarité et de générosité”

En 2020, de nouveaux donneurs pourraient être inscrits grâce à l'abaissement de la période d’abstinence que doivent respecter les homosexuels qui donnent leur sang. Actuellement d’un an, cette période passera à 4 mois au 2 avril 2020. Cet abaissement est selon la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, “une première étape” vers un alignement des conditions de don à l’horizon 2022.  

Voir aussi sur Allodocteurs.fr