1. / Se soigner
  2. / Recherche

La virothérapie potentiellement efficace contre le cancer du pancréas

Espoir dans la lutte contre le cancer du pancréas : des chercheurs sont récemment parvenus à modifier le virus de l'herpès afin que celui-ci cible, de façon exclusive, les cellules de cet organe devenues cancéreuses. Les expériences, concluantes chez la souris, doivent désormais être réalisées chez l'homme.

Rédigé le

La virothérapie potentiellement efficace contre le cancer du pancréas
Virus Herpes Simplex

Les cellules cancéreuses luttent moins efficacement contre les infections virales que les cellules saines. Fort de ce constat, la virothérapie, qui consiste à infecter volontairement des cellules cancéreuses à l'aide de virus modifiés, a connu ces dernières années des progrès rapides.

Plus de trois quarts des patients atteints d'un cancer du pancréas décèdent au cours de l'année qui suit le diagnostic, et à peine 2% sont encore en vie après 5 ans.

Source : Inserm

Le principal obstacle au développement de ces procédures réside dans le ciblage exclusif des cellules malades par des virus agressifs.

Des chercheurs toulousains ont présenté fin novembre dans la revue Human Gene Therapy les résultats prometteurs d'expériences réalisées sur la souris.

Les chercheurs ont modifié génétiquement le virus Herpes simplex afin que celui-ci ne puisse se répliquer que sur certaines cellules cibles, au niveau du pancréas. Plus précisément, les protéines virales impliquées dans la réplication virale (qui entraîne, à terme, la destruction de la cellule) ne peuvent être produites qu'au sein de cellules dans lesquelles l'un des gènes impliqués dans la prolifération cancéreuse est activée. 

"Une unique injection du virus modifié, associée à une chimiothérapie, a drastiquement réduit la taille des tumeurs, sans effet indésirable dangereux pour les animaux", observent les chercheurs dans un communiqué diffusé début janvier.

Avec ces travaux, les chercheurs estiment avoir apporté la preuve du potentiel thérapeutique de ce virus modifié (breveté par une entreprise privée, et produit par une société de biotechnologie française). "Il s'agit d'une nouvelle ère thérapeutique contre le cancer du pancréas", explique Pierre Cordelier, co-auteur de l'étude.  "Plus rien ne s'oppose au lancement d'un essai clinique chez l'homme, si ce n'est l'organisation, la réglementation et le coût. Mais compte tenu de la pauvreté de l'arsenal thérapeutique contre ces tumeurs et de notre expérience dans ce domaine, il y a de bonnes chances pour que cela ait lieu."

Source :  Targeted oncolytic HSV-1 eradicate experimental pancreatic tumours. P. Cordelier et coll. Human Gene Therapy, 25 nov. 2014. doi:10.1089/hum.2014.072.

En savoir plus sur la virothérapie contre le cancer :