1. / Se soigner
  2. / Recherche
  3. / Innovation technologique

Un thermomètre à avaler !

Et si vous preniez votre température avec une gélule ? Il ne s'agit pas d'un gag mais bien d'une innovation qui semble très utile pour certains patients hospitalisés et les sportifs de haut niveau. 

Rédigé le

Un thermomètre à avaler !

Véritables petits bijoux de haute technologie, cette nouvelle génération de thermomètres sous forme de gélules est destinée à être avalée. Ils permettent de mesurer la température en temps réel, pendant tout le temps du transit, donc pendant 24 à 48 heures. La température, elle, s'affiche sur un moniteur dédié. La gélule est ensuite évacuée par les voies naturelles. Et si l'opération doit être renouvelée, il est possible de reprendre une capsule pour avoir un continuum dans la mesure.

Une mesure de la température en temps réel

Cette mesure de la température en continu est utile chez les sportifs comme l'explique Sébastien Moussay, spécialiste en physiologie du sport : "La température cible dans l'entraînement sportif et dans le domaine de la performance se situe entre 38 et 39 degrés. C'est la température optimale qui permet d'avoir les meilleures performances. En dessous ou au-dessus de ces valeurs de température, on peut avoir soit une dégradation de la performance du sportif, soit des conditions de risque avec un risque d'hypothermie ou un risque d'hyperthermie".

La sportive de l'extrême Stéphanie Gicquel a testé ce dispositif dans le cadre de ses entraînements pour les sept marathons qu'elle a courus à travers le monde en février 2019. Cela lui a permis de mieux s'adapter aux variations de températures extérieures. Mais ce thermomètre à avaler est surtout destiné à être utilisé dans le domaine médical. Par exemple, chez certains patients en oncologie ou en hématologie.

Une gélule-thermomètre connectée bientôt sur le marché

Ce dispositif est aujourd'hui testé dans le cadre de plusieurs protocoles. Au CHU de Caen, on l'utilise actuellement dans un essai clinique qui a pour but de démontrer le bénéfice de l'activité physique chez les patients schizophrènes. Plusieurs données montrent que les patients souffrant de schizophrénie ont des cycles veille/sommeil perturbés. "Un des indicateurs de ces cycles veille/sommeil est la température. Ce dispositif est donc particulièrement intéressant car il va nous renseigner sur la variation en continu de la température sur cette période de 24 à 48 heures", précise le Pr Sonia Dollfus, psychiatre.

Cette gélule devrait être mise sur le marché d'ici quelques mois, dès qu'elle aura obtenu son marquage CE, indispensable à la vente de tout dispositif médical.

Sponsorisé par Ligatus