1. / Se soigner
  2. / Professions médicales

Les futurs médecins formés dans les conditions du réel

Devenir médecin, c'est tout apprendre sur le corps humain et ses maladies, et surtout savoir mobiliser ses connaissances pour bien réagir. C'est le cas des anesthésistes-réanimateurs qui doivent apprendre à gérer les situations d'urgence. Ils bénéficient donc de formations spécialement conçues pour eux avec des mannequins qui imitent de mieux en mieux nos états de crise…

Rédigé le , mis à jour le

Les futurs médecins formés dans les conditions du réel

Pour leur formation, les futurs anesthésistes-réanimateurs s'exercent sur des mannequins plus vrais que nature. "En anesthésie, nous n'avons pas forcément tout le temps des situations de crise. Mais cela peut arriver d'une minute à l'autre. Et d'une minute à l'autre, il faut être capable de gérer ces situations car nous avons la vie du patient entre nos mains. Il faut donc réagir rapidement, prendre de bonnes décisions et analyser la situation le plus rapidement possible", explique le Dr Antonia Blanie, anesthésiste-réanimateur.

Pour bien tester les limites de leurs élèves, les formateurs eux-mêmes anesthésistes-réanimateurs commandent les réactions du mannequin depuis une salle de contrôle. Fréquence cardiaque, oxygénation du sang… un dispositif très sophistiqué pour un maximum de réalisme. "On s'entraîne ainsi sur deux aspects : tout d'abord sur les compétences techniques, c'est-à-dire être capable de réagir, de faire des diagnostics, de choisir les bons traitements… mais on apprend aussi à travailler ensemble, se comprendre, dire des choses efficaces, rapides et précises… cela est tout aussi important que les gestes techniques", souligne le Pr Dan Benhamou, chef du service anesthésie-réanimation chirurgicale de l'hôpital Bicêtre.

S'entraîner grâce à un mannequin plus vrai que nature est crucial pour les futurs médecins qui peuvent ainsi s'exercer et apprendre les gestes techniques jusqu'à ce qu'ils les maîtrisent parfaitement.