1. / Se soigner
  2. / Prévention

Le saturnisme, une maladie favorisée par la précarité

Jusqu’au 31 octobre se déroule la Semaine d'action internationale pour la prévention de l'intoxication au plomb. En baisse depuis les années 1980 en France, le nombre de cas de saturnisme a pourtant augmenté dans certaines régions. Cette intoxication au plomb est souvent causée par des conditions modestes de logement.

Rédigé le

Le saturnisme : une intoxication au plomb - Reportage vidéo du 5 janvier 2015

Alors que depuis les années 1980 il ne fait que baisser en France, le saturnisme reste présent dans certaines villes. A Marseille, le nombre de cas a même augmenté ces dernières années... Cette intoxication au plomb se développe dans les quartiers les plus précaires de la ville, selon un constat d'un centre de soin géré par Médecins du monde. Situé dans le IIIe arrondissement de la ville, le centre a répertorié 45 cas de saturnisme infantile en 2013, dans ce quartier le plus pauvre de France.

Un logement sain comme seul remède

Selon le ministère de la Santé, il n'existe qu'une thérapie connue contre le saturnisme : la chélation. Une procédure, uniquement réalisée à l'hôpital, qui favorise l'élimination de plomb.

Pourtant, seul un déménagement dans une habitation plus décente constitue une solution sur le long terme.

Selon Médecins du monde, le replacement d'une famille dans un logement décontaminé prendrait 8 mois en moyenne.

Le ministère de la Santé met gratuitement à disposition un dépliant d'information :  Prévenir l’intoxication au plomb des jeunes enfants habitant un immeuble ancien.

La saturnisme, indicateur de la misère

La vétusté des logements augmente considérablement le risque de contamination au plomb. Les peintures anciennes, présentes dans les immeubles construits avant 1949, recèlent de ce métal toxique. Mêmes recouvertes, elles s'effritent et forment des craquelures et des poussières facilement ingérables par les plus petits.

Ces logements précaires peuvent aussi abriter des tuyaux en plomb, qui contaminent l'eau. Selon Médecins du monde, 25% des enfants qui vivent dans ce type d'immeubles sont intoxiqués.

Des conséquences graves sur les enfants…

Entre 2008 et 2009 plus de 4.000 enfants ont été touchés par le saturnisme, selon l'Institut national de Veille Sanitaire (InVS). Une exposition grave, qui peut aboutir à des handicaps lourds. En passant dans le sang, le plomb atteint tout l'organisme et provoque au mieux des troubles digestifs et de l'anémie, au pire des retards mentaux ou psychomoteurs.

Les conséquences sont d'autant plus lourdes quand le métal contamine des enfants jeunes, qui absorbent plus facilement le plomb. Lorsque le saturnisme affecte un enfant de 0 à 6 ans, on estime que les retards intellectuels et physiques sont irréversibles, car développés pendant la période de croissance.

Mi-juin 2015, un arrêté à abaissé de 100 à 50 microgrammes par litre la concentration en plomb dans le sang définissant le saturnisme chez l’enfant. "Le saturnisme étant une maladie à déclaration obligatoire, ce nouveau seuil déclenche les procédures administratives d’urgence visant à supprimer l’exposition au plomb de l’enfant", expliquaient en octobre 2015, dans un communiqué commun, la Direction générale de la santé (DGS), l’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes).

"Le nombre d’enfants de 1 à 6 ans ayant une plombémie supérieure ou égale à 100 μg/L, qui définissait jusqu’ici le cas de saturnisme, a ainsi été divisé par [plus de 200] en vingt ans. Néanmoins, des sources d'intoxication sont encore présentes dans l'environnement et 200 à 300 nouveaux cas de saturnisme, avec une plombémie supérieure ou égale à 100 μg/L sont déclarés chaque année depuis 2007 chez des personnes de moins de 18 ans. [...] L'abaissement du seuil devrait permettre à près de 3 fois plus d’enfants de bénéficier de ce dispositif d’intervention rapide."

…et sur les femmes enceintes

Si les adultes semblent épargnés par la gravité des symptômes, ce n'est pas le cas des femmes enceintes.

Le plomb, en passant dans la circulation sanguine, atteint le fœtus, pouvant causer une fausse couche ou un accouchement prématuré.

L'Organisation mondiale de la santé plaide contre l'interdiction totale des peintures au plomb. Il rappelle aussi que 600.000 nouveaux cas de handicap intellectuel causés par le plomb sont diagnostiqués chaque année dans le monde.

Bien que le saturnisme soit une maladie évitable, son éradication ne passera que par la mise aux normes de tous les logements vétustes. En 2013, la France abritait 600.000 enfants mal-logés, selon la fondation Abbé Pierre. Au total, 170.000 habitations contaminées au plomb hébergent des enfants de 6 mois à 6 ans.

-----
Sources :

  • Etchevers A et al. Imprégnation des enfants par le plomb en France en 2008-2009. Bull Epidemiol hebd web. 2010;2:1-8
  • Jean-Paul Lucas. Contamination des logements par le plomb : prévalences des logements à risque et identification des déterminants de la contamination. Health. Université de Nantes, 2013.

Sponsorisé par Ligatus