1. / Se soigner
  2. / Economie de la santé

Baisse historique des dépenses de médicaments en 2012

Pour la première fois, depuis 1997, les dépenses de médicaments de ville ont diminué.

Rédigé le

Baisse historique des dépenses de médicaments en 2012
Baisse historique des dépenses de médicaments en 2012

Les dépenses de médicaments remboursés par l'Assurance-maladie ont reculé de 0,8% passant ainsi de 22,84 milliards d'euros en 2011 à 22,66 milliards en 2012, soit une économie de 180 millions d'euros.

Plusieurs facteurs expliquent cette baisse. Tout d'abord les médicaments génériques ont trouvé la faveur de Français. Grâce à leur prescription par les médecins et le refus du tiers payant par les pharmaciens, si les patients ne les acceptent pas, la CNAM a réalisé 1,5 milliards d'économies.

Par ailleurs, les Français on consommé moins de médicaments (- 1,6%) sur un nombre de classes thérapeutiques comme les anti-inflammatoires, les psychotropes ou les médicaments anti-alzheimer, une diminution attribuée aux déremboursements des médicaments jugés peu efficaces selon la Sécu. Enfin, une baisse tarifaire significative de certains médicaments a engendré une économie de 830 millions d'euros.

En revanche, certaines dépenses de médicaments ont augmenté, notamment ceux prescrits dans le traitement de pathologies lourdes et graves ou les pathologies chroniques comme le diabète (+ 421 millions en 2012). Ces traitements souvent nouveaux sont très onéreux et les prescripteurs n'ont toujours pas de génériques à proposer.

L'Assurance-maladie espère continuer à réduire ses dépenses de médicaments et compte pour cela promouvoir davantage la prescription de génériques.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :