1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Sida-VIH

Rapports non protégés entre séropositifs : quel impact sur la charge virale ?

Je suis séropositif. Si je fais l'amour avec une personne séropositive sans préservatif, ma charge virale risque-t-elle d'augmenter ?

Rédigé le , mis à jour le

Rapports non protégés entre séropositifs : quel impact sur la charge virale ?

La réponse du Dr Hélène Jacquemin Le Vern, gynécologue-sexologue :

"Tout dépend de la charge virale du partenaire. Si un séropositif a un rapport avec une autre personne séropositive ou pas sans connaître l'autre partenaire, de toute façon il faut utiliser le préservatif. Les choses sont en train d'évoluer, il y a un consensus qui vient du Québec. Les séropositifs sont maintenant pris en charge avec des trithérapies qui rendent leur charge virale indétectable au niveau du sang et au niveau des sécrétions génitales.

Et dans ce cas, mais pour cela il faut remplir beaucoup de conditions, il faut que la personne suive bien son traitement, que la charge virale soit détectable, qu'il n'y ait pas d'autre IST, qu'il n'y ait pas d'autres partenaires… dans ce contexte, on peut autoriser les rapports sans préservatif. C'est ce que l'on voit beaucoup dans les couples sérodiscordants. Quand il y a un désir de grossesse et qu'il n'y a pas de charge virale, on peut tout à fait ne plus utiliser de préservatifs. Mais prudence tout de même. Il faut tout de même d'abord l'avis du médecin."