1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

SRAS : un nouveau coronavirus bientôt en France?

Mardi 19 février 2013, une sixième personne, victime d'un nouveau syndrome respiratoire aigü sévère, est décédé au Royame-Uni. En à peine 21 mois, le virus en cause (un coronavirus) a contaminé douze personnes, avec des indices de transmission de personne à personne. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) appelle à la plus grande vigilance.    

Rédigé le , mis à jour le

En France, sommes-nous prêts à affronter un nouveau coronavirus ?

C'est un laboratoire de Rotterdam au Pays-Bas, un centre de référence mondiale sur les virus de la grippe, qui a identifié le premier ce nouveau virus, en 2012. L'hCoV-EMC est  un nouveau virus, jamais identifié jusqu'alors, faisant partie de la famille des coronavirus, et il est responsable du SRAS.

Nouveau coronavirus : l'OMS appelle à la vigilance

Le syndrome respiratoire aigü sévère avait semé la panique en 2003, et provoqué la mort de 700 personnes. Principalement en Chine. Aujourd'hui, le bilan n'est pas comparable. Depuis juin 2012, et la première victime décédée en Arabie Saoudite, l'OMS totalise douze cas. Douze cas en 21 mois, dont six morts.

Les trois derniers cas ont été diagnostiqués au Royaume-Uni. Il s'agit des trois membres d'une même famille et les spécialistes envisagent que le virus pourrait cette fois se transmettre d'homme à homme. Ce qui n'était pas le cas du SRAS en 2003. Le premier membre aurait contracté le pathogène lors d'un voyage au Moyen-Orient, il aurait ensuite contaminé ses proches au Royaume-Uni. L'un d'eux est décédé le 19 février 2013 à l'hôpital.

A l'Institut Pasteur à Paris on se tient prêt, depuis septembre 2012, les chercheurs savent dépister ce virus et sont donc prêts à donner l'alerte si nécessaire. Les explications dans le reportage en vidéo ci-dessus.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :