1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Comment passer des fêtes de famille en toute sécurité ?

En pleine épidémie de coronavirus, les fêtes de fin d'année s'annoncent perturbées. Alors comment s'organiser pour se réunir en famille tout en protégeant les plus fragiles ? Les conseils de notre spécialiste.

Rédigé le

Comment passer des fêtes de famille en toute sécurité ?

Contrairement à ce qu’avait évoqué le professeur Remi Salomon il y a quelques semaines en provoquant un tollé, "On ne met pas papi et mamie dans la cuisine pour qu’ils mangent leur buche de leur coté !"

Depuis, le Président de la Commission Médicale de l'APHP a heureusement fait un mea culpa via un tweet. 

Respecter les gestes barrières +++

Le professeur Fabien Squinazi, hygiéniste et membre du Haut Conseil de la Santé publique évoque les gestes barrières qui, selon lui, sont absolument essentiels :  

  • Se laver les mains dès qu’on arrive. Tout les invités doivent le faire car ils ont pu toucher le code, les poignées, les boutons de l’ascenseur, lors de leur arrivée.
  • Porter le masque même à l’intérieur et ne l'enlever que pour manger, afin d'éviter les projections de gouttelettes notamment quand les convives discutent et pendant l’ouverture des cadeaux.
  • Pas d’embrassade, pas de bise même si c’est la fête, ces deux dernières mesures sont contraignantes mais elles restent importantes.
  • Aérer la pièce avant l’arrivée des invités puis régulièrement, toutes les 2 heures quelques minutes. Vous pouvez aussi vérifier que le système d’aération, la VMC fonctionne bien et est bien nettoyée.  

Il évoque une idée originale qui est de désigner un capitaine de soirée qui vérifiera les gestes barrières.

Au moment du repas 

C’est clairement le moment clef, où la transmission a le plus de chance d’avoir lieu ! Les conseils de l’ARS Aquitaine émis cet été lors de rasemblements sont tout à fait valables pour les fêtes en famille :  

Pour les buffets cocktails, il faut privilégier les parts individuelles, éviter les assiettes et les planches à partager, répartir l’apéritif dans les assiettes. Il faut également désigner les verres et ne pas les mélanger, idem pour les assiettes. 

Ceux qui feront la cuisine et le service doivent également porter un masque et bien se laver les mains régulièrement. 

Pour Benjamin Davido, infectiologue, l'important c'est de se retrouver en petit comité (hors de question de se retrouver à 50). Selon lui, on peut être par table de six par exemple. À table, il faut bien séparer les générations. Ne pas mettre les jeunes, qui peuvent être asymptomatiques, avec les personnes plus âgées plus vulnérables. En général il faut essayer de garder au minimum un mètre entre chaque personne. 

A la fin de repas, pour les fumeurs, ne pas partager les cigarettes et si possible fumer sur le balcon.  

Faire un test PCR avant  

Vous pouvez aller vous faire tester. Cela peut être l’occasion de savoir si vous êtes malade ou non. Si le test est positif, aucune hésitation à avoir, vous n’allez pas à votre diner de famille et vous vous isolez !  

  • Si votre test est négatif, attention, ce n’est pas une raison pour tout oublier et ne pas respecter les gestes barrières !
  • D’une part, en cas de test PCR négatif, il est possible qu’une contamination intervienne entre le moment du prélèvement et les retrouvailles de Noël, sur le trajet par exemple.
  • D’autre part, les tests antigéniques, s’ils peuvent être effectués le matin du 24 décembre, ne sont pas aussi fiables et peuvent engendrer des faux négatifs. Ce n’est donc pas un laisser-passer pour ne pas respecter les mesures barrières.
  • Vous pouvez calculer votre risque lors de votre événement via covidtracker.
  • Pour être encore plus sûr, voici une application qui va vous permettre de calculer théoriquement le risque pendant votre événement. Vous allez remplir le lieu de la réunion puis le nombre de personnes et l’application va vous donner le taux de risque qu’une personne soit positive dans votre groupe en fonction des données de Santé publique France. 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr