1. / Maladies
  2. / Gynécologie
  3. / Règles abondantes

#EnfinUneBonneNouvelle : les protections périodiques sont désormais gratuites en Écosse

Gardons le moral ! Parce que l'actualité est tout sauf réjouissante, on vous déniche une bonne nouvelle par jour. Aujourd’hui, on vous parle protections périodiques et porte monnaie.

Rédigé le

#EnfinUneBonneNouvelle : les protections périodiques sont désormais gratuites en Écosse
©Shutterstock

Bonne nouvelle pour le porte monnaie des Écossaises. Les députés ont voté le 24 novembre en faveur de la distribution gratuite des protections périodiques pour toutes celles qui en ont besoin.

Ainsi, l’Écosse devient le premier pays au monde à garantir, légalement, la gratuité des protections hygiéniques. 

Concrètement, cela signifie que les Écossaises pourront trouver des tampons et des serviettes en accès libre dans les écoles, lycées et universités. Le gouvernement pourra aussi obliger les différents organismes publics à fournir ces protections.

Un coût important pour les femmes 

Loin d’être anecdotique, cette décision permet de lutter contre la précarité menstruelle. On parle de précarité menstruelle lorsqu'une personne ne peut pas se fournir en protections périodiques suffisantes lors de ses règles. Une réalité qui touche les populations les plus précaires comme les étudiantes ou encore les femmes sans-abris. 

Selon les différents simulateurs, le coût des protections périodiques dans la vie d’une femme est estimé entre 1.000 et 20.000 euros. Le coût varie selon plusieurs facteurs : la durée des règles, leur abondance, l’âge des premières menstruations etc. 

Des expériences en France

Il faut aussi ajouter les rachats de sous-vêtements, les anti-douleurs etc..Tout ça peut représenter un coût important, et certaines femmes n’ont pas les ressources nécessaires. 

En France, plusieurs régions testent la gratuité des protections périodiques dans les établissements scolaires. La faculté de Rennes 2 a été la première à installer des distributeurs et depuis, plusieurs universités ont suivi l'exemple.