1. / Maladies
  2. / Diabète

Diabète, les bienfaits du sport

Quatrième cause de décès dans les pays développés, le diabète concerne selon une estimation de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 442 millions de personnes dans le monde. Beaucoup ignorent pourtant les signes et les complications de la maladie.

Rédigé le , mis à jour le

Diabète, les bienfaits du sport
Crédits Photos : ©Pixabay / peter-facebook
Sommaire

Qu'est-ce que le diabète ?

Marina Carrère d'Encausse et Régis Boxelé expliquent le diabète

Le diabète est une maladie chronique en constante augmentation dans le monde. En France, 3,7 millions de personnes prennent un traitement contre le diabète (en 2015), d'après la Fédération des  diabétiques. A ce chiffre, s'ajoutent ceux qui ne prennent pas de traitement et 600.000 vivraient avec la maladie sans le savoir. Si l'on ne guérit pas du diabète, on peut apprendre à mieux vivre avec cette maladie et à réduire le risque de complications.

Le diabète se caractérise par la présence d'un excès de sucre dans le sang, le glucose. Quand le taux de glucose dans le sang dépasse 1,26 g à jeun à deux reprises (ou à  n'importe quel moment de la journée si le glucose est supérieur à 2 gr/)l,  on parle de diabète. L'organisme des personnes diabétiques ne parvient pas à réguler convenablement cet excès de sucre dans le sang. 

Il existe deux formes principales de diabète : le diabète de type 1 et le diabète de type 2. Le diabète de type 1 est le plus souvent dépisté durant l'enfance mais il peut l'être chez les adultes jusqu'à 35 ans. Il concerne 10% des diabétiques. Cette forme apparaît lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d'insuline, une hormone qui régule le taux de sucre dans le sang. Les symptômes sont une soif et une faim accrue, une augmentation des mictions (le diabétique urine davantage), une fatigue, une perte de poids en dépit d'un appétit conservé et une fonte des muscles. Le diabète de type 1 est d'origine auto-immune : les défenses immunitaires de l'organisme se retournent contre le pancréas.

Neuf fois sur dix, le diabète est de type 2. Il touche essentiellement des adultes de plus de 40 ans, sédentaires et en surpoids mais il touche des personnes de plus en plus jeunes. Il concerne davantage les hommes que les femmes, le risque augmente en cas de tour de taille élevé (du fait de l'accumulation de graisses au niveau de l'abdomen).  Quand l'insuline est produite, les cellules de l'organisme ne parviennent pas à l'utiliser correctement. Il y a une sorte de résistance de la part des cellules, ce qui limite l'absorption du glucose, il reste donc en excès dans le sang.

Cette forme reste longtemps sans symptômes et le diagnostic tardif peut entraîner des complications graves : cécité, insuffisance rénale, amputation...

Diabète : se soigner grâce au sport

Depuis 2 ans, l’étude Actidiane suit des patients souffrant de diabète de type 2. L’objectif est de savoir si une activité physique a des bénéfices sur la fonction rénale qui peut se dégrader chez ces malades. C'est le cas de Joël, 58 ans, qui n'avait jamais pratiqué d'activité sportive et qui s’est mis au sport deux fois par semaine avec un coach sportif pour cette étude.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr