Moustiques : les trucs qui marchent pour éviter les piqûres !

Aérosol, diffuseur, spray, spirale parfumée, répulsif, insecticide… Pour être efficace, un produit antimoustique doit être utilisé dans certaines conditions. Voici les conseils de Rym !

Rym Ben Ameur
Rédigé le , mis à jour le

Avec le retour de l’été, c’est aussi le retour des moustiques, ces ennemis volants, les fameux moustiques tigres aussi appelés Aedes albopictus. 

Ils piquent beaucoup, même en pleine journée, et peuvent transmettre des virus comme celui de zika ou le chikungunya dans certains pays sont présents sur une très grosse partie du territoire selon le ministère de la santé. Ils sont présents dans 64 départements sur 96 en métropole.   

Le Dr Frédéric Simard, directeur de recherche à l'institut de recherche pour le développement (IRD) de Montpellier et auteur d’Alerte aux moustiques explique quelles sont les meilleures solutions pour lutter contre ces moustiques. 

Selon lui, la meilleure façon de ne pas de faire se piquer est tout simplement de s’y exposer le moins possible. Voici les meilleures techniques pour les tenir éloignés de vous. 

  • A la maison, dans vos jardins et balcons, surveillez bien tous les points où il peut y avoir de l’eau stagnante : les coupelles, les bassins d’eau, les vases, les gouttières, etc. Veillez à bien les vider, à les couvrir ou à les remplir de sable pour ne pas qu’ils se transforment en incubateurs à moustiques.   
  • Vous pouvez aussi protéger votre habitat avec des moustiquaires aux fenêtres ou autour du lit. La nuit, les moustiquaires imprégnées d’insecticides restent la meilleure des protections. Elles doivent être en bon état, avec des mailles fines, et toucher le sol (ou être bordée sous le matelas). Soit vous pouvez les acheter déjà imprégnées en pharmacie ou en magasin spécialisé, soit vous pouvez les imprégner vous-même avec des kits d'imprégnation.

La protection la plus efficace à l'extérieur 

Si vous partez en promenade cet été ou si vous dînez dehors par exemple, un des conseils les plus simples est de porter des vêtements couvrants et amples, des chemises à manches longues, des pantalons larges. Car moins la peau est exposée, moins vous risquez d’être piqué. 
40% des piqûres se font à travers les vêtements.

En portant des habits près du corps, vous facilitez le travail du moustique qui cherche à vous piquer.
Ils peuvent même piquer à travers un jean près du corps !  

Choisissez aussi de préférence des vêtements de couleur claire, ils attirent moins les insectes. Évitez les tenues foncées, très colorées ou à motifs.
Si possible, imprégnez-les d'insecticide ou de répulsif, surtout si le tissu est fin. 

Pensez également à emporter des chaussures fermées et des chaussettes. Puisque les moustiques adorent les chevilles et les pieds.

Les répulsifs anti-moustiques fonctionnent-ils ?   

Les répulsifs sont vraiment ce qui est le plus efficace contre les moustiques. Attention au moment du choix, il n’y a que quelques répulsifs qui ont été testés scientifiquement et dont l’efficacité est certaine.  

Sur l’étiquette des répulsifs pour la peau, sous forme de spray ou de crème, voici les composants que vous devez chercher pour être sûrs :  

  • Le DEET.
  • Le PMD (également appelé "huile d'eucalyptus citronnée" même si ce n'est pas une huile essentielle).
  • Le KBR3023.
  • L’IR3535. 

Ce sont des produits puissants, donc attention à leur utilisation chez les enfants (pas plus d’une fois par jour), les femmes enceintes (pas les 3 premiers mois) ou les femmes qui allaitent.

Il ne faut surtout pas en mettre sur son sein ou sur ses mains avant d’allaiter car il pourrait y avoir des effets néfastes sur la croissance et le développement de l’enfant.  

Pour une bonne utilisation, il faut bien lire la notice du fabricant ou demander conseil à votre pharmacien.  

Voici les conseils principaux :

  • Appliquez sur tout le corps.
  • Évitez le visage et les mains.
  • Insistez sur les chevilles et les pieds. 
  • Il faudra renouveler l’application toutes les 4 à 6 heures en fonction du produit et plus souvent si vous vous baignez.
  • Si vous devez utiliser des crèmes solaires, le répulsif doit être appliqué au moins 20 min après. 
  • Sachez que le DEET fait fondre le plastique : attention aux montures de lunettes, au bracelet de votre montre ou aux tissus synthétiques ! 


 

Que penser des gadgets anti-moustiques ?

Selon Fréderic Simard ce sont presque tous des arnaques.  

Deux exemples : 

  • La prise à ultra-sons, ou le bracelet anti-insectes... En effet, les moustiques ne sont pas sensibles aux ultrasons. Quant aux produits utilisés dans les bracelets, ils sont trop volatils. Cela empêche seulement le moustique de piquer juste sous le bracelet, mais pas à quelques centimètres.
     
  • Pareil pour les pièges à moustiques qui sont à la mode. Ils ne sont absolument pas validés scientifiquement comme outil de lutte contre les moustiques. Que ce soit fait maison ou achetés, ils peuvent attraper quelques moustiques mais ils sont loin de pouvoir vous en débarrasser totalement. L’ANSES est en train de faire des évaluations mais à l’heure actuelle pas de preuve. 

 

Selon un rapport du haut conseil de la santé publique, il faut aussi se méfier de plusieurs produits prétendument anti-moustiques : la vitamine B1, l'homéopathie et les rubans/papiers/autocollants sans insecticides, ne sont PAS efficaces. 

       

Enfin, vous entendez probablement souvent parler des huiles essentielles de citronnelle ou de géranium, leur durée d'action est généralement inférieure à 20 minutes et les rend insuffisantes pour bien protéger.  

Les bombes à moustiques sont efficaces mais c’est vraiment très mauvais pour l’écologie car cela détruit toutes les autres espèces, et au fur et à mesure les moustiques eux y deviennent de plus en plus résistants. A faible quantité, il n’y a pas de danger pour l’homme mais il vaut mieux vaporiser dans une pièce vide et aérer après. 

Le seul bon point est pour les prises anti moustiques qui sont assez efficaces. Vous pouvez les laisser allumer un peu avant de vous coucher. A l’heure actuelle il n’y a pas de preuve qu’elles soient dangereuses pour la santé.

En cas d'allergie à une piqûre de moustique ? 

Parfois vous pensez que vous attirez plus les moustiques alors qu’en réalité, c’est juste que vous êtes beaucoup plus sensible aux piqûres que d’autres personnes. Pour certaines personnes, cela peut même provoquer des réactions allergiques comme des gonflements, des oedèmes, ou encore des plaques rouges. 

La plus courante étant l'œdème local. Autour de la piqûre, la peau gonfle, durcit, rougit et chauffe. Ce qui peut être très douloureux. Pour calmer ce gonflement, vous pouvez appliquer une poche de glace sur ladite piqûre puis étaler une crème à base de corticoïdes.

Si cela ne suffit toujours pas à soulager l’inflammation, misez alors sur un antihistaminique, sauf si vous avez des contre-indications, le mieux étant dans ces cas-là de consulter votre médecin traitant. 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !