Le virus Ebola
Le virus Ebola

Ebola : un responsable de la lutte contaminé par le virus

Le Dr Omar Khan, responsable médical du centre de traitement contre l'Ebola en Sierra Leone - une des régions les plus touchées - a subi un test qui s'est avéré positif au virus. Une contamination supplémentaire révélatrice de l'avancée de la maladie en Afrique de l'Ouest.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Le porte-parole du ministère en Sierra Leone l'a annoncé à la presse le mercredi 23 juillet 2014 : le Dr Khan, fervent acteur de la lutte contre le virus Ebola en Afrique de l'Ouest, a été lui aussi contaminé. La nouvelle a "choqué le ministère" qui ne s'attendait pas à cela selon les propos du porte-parole. Le nouveau patient a été admis dans un centre de traitement anti-Ebola géré par Médecins sans frontières à Kailahun, une autre ville à l'est de la Sierra Leone.

Car il ne s'agit pas d'un simple patient mais d'un véritable héros national qui est à son tour touché par le redoutable virus : "Il passait douze heures par jour à sauver des vies, ce qui est un formidable sacrifice" selon le ministre de la Santé Miatta Kargbo.

Cette nouvelle intervient après la triste annonce de la mort de trois infirmières très impliquées elles aussi dans la lutte contre les maladies infectieuses, qui avaient sauvé plus de 100 personnes contaminées par le virus Ebola.

La situation en Afrique de l'Ouest est de plus en plus critique, et la Sierra Leone souffre particulièrement du virus. Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, 422 cas ont été recensés dans la région, dont 143 mortels. Au total, en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, les trois pays où l'épidémie de fièvre hémorragique sévit depuis le début de l'année, plus de 800 personnes ont trouvé la mort.

Chiffres d'autant plus inquiétants qu'à ce jour il n'existe toujours pas de vaccin homologué contre la fièvre Ebola.

VOIR AUSSI :