Covid-19 : Faut-il vacciner les femmes enceintes ?

Pour la Haute Autorité de Santé, les femmes enceintes ne font pas partie des personnes à vacciner en priorité. Mais des gynécologues demandent à la HAS de revoir sa copie car pendant la grossesse les femmes sont à risque de développer une forme grave de la maladie.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Après les interrogations sur les risques de la Covid-19 pour les femmes enceintes, viennent celles sur la vaccination pendant la grossesse.Faut-il vacciner les femmes enceintes ? Pour la Haute Autorité de Santé, la réponse est non. 

Actuellement nous n’avons pas de données sur les vaccins pendant la grossesse parce que par définition les essais vaccinaux se sont faits chez des femmes à qui on demandait de ne pas avoir de grossesse pendant l’essai, parce que les vaccins ARN ce sont des nouveaux vaccins qu’on ne connaissait pas du tout. Donc il y a toujours une prudence quand on utilise de nouveaux produits chez la femme enceinte en raison des risques de toxicité chez le fœtus”, explique le Pr Elisabeth Bouvet, présidente de la commission technique des vaccinations, à la Haute Autorité de Santé.

Un risque de développer une forme grave

Pourtant les femmes enceintes, même sans problème de santé, sont à risque de développer une forme grave de la maladie au 3e trimestre de grossesse. Une réalité que constate sur le terrain le Pr Picone, gynécologue-obstétricien, à l’hôpital Louis-Mourier, en région parisienne.   

Depuis un an, on a régulièrement des patientes avec des formes graves de Covid-19, avec des hospitalisations en réanimation et en soins intensifs, heureusement l’issue est favorable dans la plupart des cas. Mais dans certains cas, il a été discuté d’induire une prématurité. Donc c'est quelque chose qui fait partie de notre quotidien maintenant d’avoir des femmes qui sont infectées et parfois des formes graves”, explique-t-il.

En attente de nouvelles données

Pour le Pr Picone, ne pas vacciner une population à risque est un paradoxe. Il l'a dénoncé, avec d’autres gynécologues, dans un communiqué, publié en janvier.  

Les données actuelles qu’on a sur la façon dont sont fabriqués les vaccins, ne nous alarment pas du tout sur les risques qu’il y a à vacciner une femme enceinte. Il y a un tas de vaccins qui sont autorisés pendant la grossesse, le vaccin contre la grippe. Les vaccins actuels tels qu’ils sont faits, y compris le vaccin à ARN Messager ne nous inquiètent pas. La société pour la médecine materno-fœtale anglo-saxonne recommande la vaccination chez les femmes enceintes”, déclare-t-il.

Les recommandations de la Haute Autorité de Santé pourront évoluer dans les prochains mois en fonction des nouvelles données scientifiques. En attendant, pour se protéger, les femmes enceintes doivent respecter les gestes barrières et privilégier le télétravail.