1. / Insolite

Insolites du Net : ces campagnes de prévention qui ont marqué 2014

Petit tour d'horizon de quelques belles campagnes de prévention ayant marqué l'année 2014… C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

Rédigé le , mis à jour le

Insolites du Net : ces campagnes de prévention qui ont marqué 2014

Campagne espagnole sur les dangers du portable au volant

Petit tour du monde de campagnes de sensibilisation sur la bonne attitude à adopter au volant. En Espagne, une campagne est destinée à nous alerter sur l'usage du téléphone portable. Cette campagne du gouvernement espagnol rappelle le danger que présente la rédaction de SMS, notamment, durant la conduite.

Campagne québécoise sur la consommation de drogue et la conduite

Si cette campagne de sensibilisation est amusante, la réalité l'est beaucoup moins. En France, la route est l'une des principales causes de décès chez les 18-24 ans.

Les principaux facteurs d'accidents sont l'alcool, les stupéfiants, la suroccupation des véhicules, la vitesse, doublée d'un manque d'expérience de conduite. Le mélange alcool + cannabis multiplie par 14 le risque d'être responsable d'un accident mortel.

En Grande-Bretagne, une autre campagne de prévention

Il s'agit d'une campagne anniversaire, elle est menée par Think, une organisation qui lutte contre l'alcool au volant depuis 50 ans dans le pays. Cette campagne montre les ravages et la prise en charge découlant d'un accident de la route lié à l'alcool. L'idée est à la fois de montrer le chemin parcouru et dire qu'il y a encore beaucoup à faire. 

Une campagne choc, derrière la mélodie joyeuse de Kool and the Gang. Les bonnes résolutions pour l'année, c'est de laisser le portable dans votre poche quand vous conduisez et de choisir avant la soirée qui conduira au retour pour que celui-ci profite de la soirée autrement qu'en buvant de l'alcool.

Une info pour ceux qui ont abusé des repas de fêtes...

Que devient la graisse quand on perd du poids ? Cette question posée par un physicien présentateur TV australien qui a perdu dix kilos n'a pas trouvé la réponse auprès de ses médecins. Il a donc mené une étude (publiée récemment dans le British Medical Journal) et le verdict est le suivant : la majorité de la graisse (84%) s'évapore en CO2… Pour le reste, 16% se transforme en eau et est évacuée sous la forme de sueur, d'urine, de larmes…