Grippe de la tomate : des symptômes de la variole du singe et du Covid chez les enfants contaminés

Des scientifiques indiens publient un premier rapport sur la grippe de la tomate, qui touche surtout les enfants, dans la revue médicale The Lancet. Ils rapportent des symptômes proches de la variole du singe et du Covid.

Mathis Thomas
Mathis Thomas
Rédigé le
Il pourrait s'agir d'une variant du syndrome pieds-mains-bouche
Il pourrait s'agir d'une variant du syndrome pieds-mains-bouche  —  Shutterstock

Les mêmes pustules remplies de pus que la variole du singe, accompagnées de la fatigue et des courbatures symptomatiques d’une infection au Covid-19. En Inde, la grippe de la tomate inquiète les autorités sanitaires, après la contamination d’une centaine d’enfants depuis le début de l’année.  

Un premier rapport sur la maladie a été publié le 17 août par une équipe de chercheurs indiens dans la revue médicale The Lancet. “Après la terrible expérience de la crise du Covid-19, une gestion vigilante de la grippe de la tomate est nécessaire pour prévenir de futures épidémies”, soulignent les scientifiques.

À lire aussi : Qu'est-ce que la grippe de la tomate, ce nouveau virus découvert en Inde ?

Les enfants de moins de cinq ans surtout touchés

La grippe de la tomate circule depuis le mois de mai en Inde, et touche principalement les enfants de moins de cinq ans. Les symptômes de cette nouvelle maladie sont assez similaires à ceux de la variole du singe. Les enfants développent une éruption cutanée semblable à des grains de tomate - d’où le nom du virus - au niveau des pieds, des mains et de la bouche. 

Mais les jeunes malades subissent également une forte fièvre, des courbatures, des douleurs abdominales et de la toux. Des symptômes qui se rapprochent d’une contamination au virus du Covid-19.

Une variante du syndrome pieds-mains-bouche ?

Toutefois, il n’y a aucun lien entre la variole du singe ou le Covid-19 et la grippe de la tomate rassure l'équipe de scientifiques. Les autorités sanitaires indiennes pensent plutôt que la grippe de la tomate "pourrait être une séquelle du chikungunya ou de la dengue chez les enfants plutôt qu'une infection virale”.  

Il pourrait également s'agir d’une variante du syndrome pieds-mains-bouche, qui touche les enfants de moins de cinq ans. Si l’épidémie de grippe de la tomate n’est pas contrôlée, “sa transmission pourrait avoir de graves conséquences en se propageant également chez les adultes", en raison de ses similitudes avec la fièvre aphteuse. 

Au 26 juillet 2022, l’Inde recensait 82 enfants de moins de cinq ans infectés et signalés dans les hôpitaux publics indiens. 26 autres cas d’enfants âgés de moins de 10 ans ont été recensés dans un centre de recherches. “La grippe de la tomate est une maladie spontanément résolutive et il n'existe aucun médicament spécifique pour la traiter", conclut le rapport. 

L'actu : virus de la tomate
L'actu : virus de la tomate  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !