©Maridav

Des produits ménagers désinfectants pas toujours efficaces selon 60 millions de consommateurs

Dans son dernier numéro, le magazine dénonce aussi la présence de substances toxiques dans plusieurs produits ménagers.

Rédigé le , mis à jour le

Depuis le début de l’épidémie, les ventes de produits ménagers ont "décollé", selon 60 millions de consommateurs. Rien d'étonnant à cela : les recommandations officielles conseillaient de désinfecter les surfaces très régulièrement pour éviter des contaminations.

Pourtant, selon une étude publiée par le magazine, ces produits manquent souvent d’efficacité : ils ont testé 48 produits en laboratoire : 12 produits multi-usages, 12 sprays pour cuisine, 12 sprays pour salle de bains et 12 gels pour WC. 

En plus de leur performance, leur impact sur la santé et l'environnement a également été vérifié, inaugurant le Ménag'score créé en février par le magazine.

A lire aussi : Dispositifs anti-covid : attention aux arnaques !

Contre le virus, préférez des nettoyants classiques

Dans le contexte de l'épidémie, "Il nous semble (...) préférable de privilégier les produits nettoyants seuls (non désinfectants, ndlr). Y compris dans le contexte d’épidémie de covid", explique le magazine. 

En effet, comme l’a expliqué l’Anses au début de l’épidémie, les nettoyants multi-usages habituels suffisent pour nettoyer les surfaces potentiellement contaminées.

Selon plusieurs Agences Régionales de Santé, le savon noir joint à l'huile de coude suffit même à inactiver le virus, mais "ce n'est pas le cas du vinaigre blanc", précise 60 Millions.

La désinfection des surfaces n’est préconisée que si une personne atteinte du Covid vit au même endroit. Le magazine rappelle de bien respecter les conditions d’utilisations des produits ulti-usages, car ils sont dangereux : la Javel, par exemple, "est fortement irritante pour la peau et les muqueuses".

Aérez après utilisation des sprays

La plupart des sprays pour cuisine testés par le magazine ont montré de bonnes performances pour dégraisser les surfaces. En revanche, ce n'est pas forcément le cas pour les salissures cuites. Et en ce qui concerne leurs impacts sur la santé et l'environnement, ils vont de "correct" à "fortement déconseillé".

En plus de ces tests, 60 Millions a voulu tester les "composés organiques volatils" libérés par les sprays cuisine. 138 substances ont ainsi été découvertes dans les émissions de ces sprays, en moyenne 25 par produit. 

"Aucun produit n'est exempt d'émanation de substances problématiques", conclut le magazine qui conseille, "plus que jamais", d'aérer pendant et après l'utilisation de ces produits.

Des gels WC plus toxiques

Après les tests des gels WC et des sprays pour salle de bains, la plupart montrent un bon pouvoir détartrant ou nettoyant, mais peu sont efficaces dans les deux champs.

60 Millions précise également que les gels WC sont globalement "plus polluants et plus toxiques que les produits des autres catégories".

Les produits écologiques, grands gagnants

"Il existe des produits satisfaisants pour l'impact sanitaire et environnemental qui sont également performants en termes d'efficacité", pointe 60 Millions.  Une preuve qu'il est possible de nettoyer sa maison en alliant efficacité, écologie et sécurité sanitaire.

Toutefois, parmi les produits porteurs de labels écologiques censés garantir l'absence de risque pour la santé ou l'environnement, "certains (produits) écopent tout de même d'un score médiocre", constate le magazine.

Cependant, après les tests menés par 60 Millions, le magazine recommande tout de même de préférer les produits portant un label écologique aux autres.