Le magazine de la santé
  1. / Emissions
  2. / Le magazine de la santé

A REVOIR. Le magazine de la santé

A REVOIR Présenté par
Marina Carrère d'Encausse et Jean-Marc Sène
Diffusé le 26-02-2021
Replay | Durée : 55 minutes

Le magazine de la santé

 

Grâce à Marina Carrère d'Encausse et au Dr Jean-Marc Sène, la santé n'est plus un sujet tabou. Nos deux médecins abordent en direct, du lundi au vendredi, avec précision et souvent avec humour, la santé qui est un sujet de préoccupation majeur des français. Ils décryptent l'actualité santé, toujours très riche.

 


DOSSIER

  • Grains de beauté : à surveiller de près !

     

LE FACE À FACE
 

Suicide : la douleur d'une mère
   

  • Muriel Keuro, auteure du livre "Ne rentre pas trop tard"


CHRONIQUES
 

Aujourd'hui dans le Magazine de la santé les chroniques seront les suivantes :  
 

  • Des livres et moi, avec Gérard Collard, libraire
  • Maladie de Charcot : le combat d'une famille, par Marie Guyot, journaliste
  • Raphaël répond à vos questions !, avec Raphaël Haumont, enseignant chercheur et spécialiste de la cuisine moléculaire


IN VIVO

La série In Vivo plonge le téléspectateur dans le quotidien des professionnels de la médecine et de leurs patients, tel un révélateur de la société, de ses progrès, de ses difficultés, tensions et évolutions. Chaque reportage raconte des histoires d'hommes et de femmes de conviction, c'est un véritable feuilleton du réel.
 

Dans in Vivo, cette semaine prochaine, nous vous faisons découvrir un lieu unique en Europe, entre le parc animalier et l'arche de Noé...  Nous partons en Eure-et-Loire, au zoo refuge de la Tanière. Fondé et entièrement financé par un couple d’entrepreneurs, le parc a pour vocation d'accueillir des animaux maltraités. Souvent blessés ou handicapés, ils ont besoin d’être soignés ... Nous avons suivi le travail des vétérinaires et des soigneurs pendant une semaine. 

  • La Tanière, un refuge pour les animaux 

     

Ailleurs sur le web :

Livre :

  • Ne rentre pas trop tard
    Muriel Keuro
    Ed. Flammarion, février 2021