1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Votre érection va bien ?

Rédigé le 26/10/2009 / 0

C'est grosso modo la question que pose la campagne « Vivre son couple : en parler ! ». Avec un mot d'ordre : casser le tabou des problèmes d'érection, un fléau qui concerne 2 à 3 millions de Français.

Une campagne de sensibilisation sur les dysfonctions érectiles

Près d'un homme sur 3, passé 40 ans, souffre d‘un trouble de l'érection. Mais seuls 22% d'entre eux osent consulter...
Forte de ce constat, l'ADIRS, l'Association pour le Développement de l'Information et de la Recherche sur la Sexualité, a mis en place une campagne étonnante, »Mieux vivre son couple », axée sur le dialogue.

Sexologues, médecins et psychologues sillonnent donc la France entre le 19 et le 31 dans 7 villes de France. Avec au programme, des quiz, des animations et surtout des conseils personnalisés. Ici la sexualité est abordée en toute simplicité ! Comme sur le site de cette tournée, www.vivresoncouple.com. Un site entièrement consacré aux difficultés érectiles, nouveau nom des pannes d'érection.

Erection, mode d'emploi

On vous sait, Messieurs, sensibles sur ce sujet. Symbole de virilité certes, l'érection est avant tout une affaire de nerfs, de vaisseaux et de corps caverneux. Sous l'effet d'une stimulation visuelle, tactile ou psychologique, le cerveau commande aux corps caverneux, 3 cylindres situés dans la verge, de se gonfler de sang. La verge se durcit progressivement tandis que ces réservoirs se remplissent. Puis les réservoirs se vident et la verge retourne à l'état de « flacidité ».

Ce mécanisme peut être altéré par toute affection des nerfs ou des vaisseaux. Première cause d'impuissance, le diabète qui touche à la fois les nerfs et les vaisseaux. Il est suivi par les maladies cardio-vasculaires, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson,... Mais les troubles de l'érection rencontrés sont aussi causés par le stress, l'alcool, le tabac ou la fatigue. Rien de tel qu'une bonne hygiène de vie pour une sexualité épanouie dans de nombreux cas ! Et contrairement à ce que vous pensez, l'origine psychologique est accusée une fois sur 5 seulement.

Parler pour son couple et pour sa santé

Destructeur, le trouble de l'érection ? Bien évidemment pour l'homme qui pense perdre sa virilité (puis sa confiance en lui)... mais pas seulement. « Est-ce de ma faute ? Me trouve-t-il encore désirable ? ». La majorité des femmes se sentent démunies et ne comprennent pas. D'où une remise en question très déstabilisante car l'absence de désir est souvent assimilée à l'absence d'amour. Privilégiez donc le dialogue car les conséquences sur votre couple peuvent être bien plus graves qu'un simple "manque" de sexe. Vous êtes concernée ? Trouvez quelques conseils pour soutenir votre homme...

La dysfonction érectile, un signe précieux ? Et oui ! Elle est parfois l'unique symptôme d'une maladie cardio-vasculaire. Les hommes dans ce cas présenteraient ainsi davantage de facteurs de risque (diabète, tabagisme, excès de cholestérol, HTA). Et par extension d'affections du cœur ou des vaisseaux. D'où la nécessité d'un dépistage systématique en cas de trouble de l'érection.

Avec qui prendre rendez-vous ? Votre médecin traitant, un sexologue, un urologue et même un médecin inconnu si vous préférez l'anonymat. Lors de la première consultation, vous ferez le point sur ce qui vous arrive mais aussi sur vos habitudes : alimentation, tabagisme, drogues, stress, antécédents médicaux (personnels et familiaux), tout y passe. Une prise de sang permettra d'évaluer votre taux de sucre (la glycémie est le marqueur du diabète), de cholestérol, de triglycérides, d'hormones thyroïdiennes et de testostérone. Une fois ce bilan réalisé, votre médecin pourra vous proposer un traitement.

Et avant de vous précipiter sur les médicaments, voire les solutions plus contraignantes, réservez du temps à votre couple. Passez du temps à 2 et redécouvrez la spontanéité, l'envie et le plaisir.

PS : j'imagine que les solutions vous intéressent tout de même... Retrouvez-les en détail ici !