1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Rupture amoureuse : comment mieux la vivre ?

Rédigé le 14/09/2018 / 0

Que l'on soit quitté ou que l'on quitte, que la relation soit récente ou longue, une rupture sentimentale est toujours éprouvante. Quelques conseils aident à repartir sur de bonnes bases.

  • Ressentir ses émotions

Il est tentant de s'étourdir d'activités et d'amis pour oublier la séparation. Se distraire est une excellente façon de ne pas ressasser ce qui s'est pas passé mais garder un peu de temps pour soi, pour être triste, en colère, mélancolique, irrité, est tout aussi important. Ressentir ses émotions est conseillé, tout en ne passant pas son temps à pleurer ou à tempêter contre son ex ! Le défi est de trouver le juste milieu entre le ressenti et la distraction...

Evaluer régulièrement son état émotionnel permet aussi de constater les progrès effectués ou ceux qu'il reste à faire ; cela confère également une certaine distance.

  • Apprendre à vivre le manque

Les premiers temps, se développe parfois un côté obsessionnel à relire les messages, à regarder sur les réseaux sociaux où l'ex en est dans sa vie, ce qu'il ou elle fait, etc. C'est un moyen de maintenir le lien qui a été rompu et de combler le manque mais il n'est pas sain puisqu'il maintient de façon artificielle le lien.  En prendre conscience est la première étape pour cesser de le faire progressivement.

Cesser de se voir tout en supprimant les appels et les messages au début, est souvent préférable pour acter la rupture et pouvoir passer à autre chose (parfois à l'amitié). Ce qui n'est évidemment pas possible lorsqu'on a des enfants ensemble. C'est alors préférable d'échanger uniquement à propos des enfants et de la logistique, plutôt que de ses états d'âme et de cœur...

  • Mettre hors de vue ce qui rappelle l'ex

Photos, albums, livres, objets de déco achetés ensemble...  Tout ce qui évoque l'ex et le couple que l'on a formé, est un cruel rappel des bons moments. Mettre de côté ces objets (à la cave par exemple) évite de l'avoir sous les yeux en permanence ; il sera toujours temps une fois la phase aiguë de la rupture passée, de les jeter ou de garder certains souvenirs.

  • Comprendre les raisons de la rupture

La compréhension aide à dépasser la rupture parce qu'elle donne des arguments rationnels qui montrent que la relation ne fonctionnait pas ou plus. Hélas, ce n'est pas toujours possible, lorsque l'on est quitté sans explications ni discussion (c'est ce que l'on appelle le ghosting). Il faut alors accepter de ne jamais comprendre et l'acceptation de la rupture peut être plus longue et douloureuse...

Si les schémas se répètent d'une relation à l'autre, prendre un moment pour analyser avec honnêteté les choses, quitte à le faire avec un psychologue pour bénéficier d'un regard extérieur plus lucide. Objectif : sortir des répétitions néfastes et repartir sur des bases plus saines pour une relation plus épanouissante.

  • Ne pas ressasser les bons moments.

L'envie de se repasser en boucle les bons moments est souvent prégnante, ce qui entretient souvent une nostalgie tenace. Après une rupture, on a tendance à idéaliser fâcheusement la relation et à occulter ce qui ne fonctionnait pas et qui est à l'origine de la rupture. A fortiori si on ne rencontre pas un ou une partenaire rapidement. Se rappeler les mauvais côtés de l'ex et les raisons de la rupture évitera cet écueil.

  • Chacun son rythme

Une rupture n'est pas anodine lorsque la relation a vraiment compté, que l'on y a mis beaucoup d'espoirs, d'attentes, de projections, de bonheur. Elle laisse des traces parfois longtemps... Quoi qu'en dise l'entourage toujours prompt à vouloir "recaser" le nouveau célibataire, seul celui-ci est capable de dire lorsqu'il est passé à autre chose et prêt à aimer à nouveau. Prendre le temps est sans doute le meilleur moyen de réussir sa prochaine relation, n'en déplaise aux proches qui aimeraient précipiter une relation. Nombreux sont ceux qui s'engouffrent dans une idylle pour oublier la précédente et si la rupture n'est pas totalement intégrée, elle perturbera le bon déroulement de cette nouvelle relation.

En revanche, lorsque l'on repensera à son ex sans être submergée de tristesse, d'incompréhension ou de ressentiment, un nouveau départ sentimental sera alors envisagée avec sérénité...