1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Onanisme : 3 questions sur la masturbation

Rédigé le 25/08/2017 / 0

Pour clôturer cette série des mots du sexe en -isme, je réponds à 3 questions sur l'onanisme, qui qualifie aujourdhui la masturbation. Pourquoi je jouis plus facilement en me caressant ? Pourquoi j'éjacule en me masturbant et non avec une femme ? Pourquoi je n'ose pas me masturber ?

Le terme d'onanisme provient d'un passage de la Genèse… Le frère d'Onan décède et Onan est tenu de suivre la loi du lévirat et de donner une descendance à sa belle-sœur, devenue veuve. Un acte qu'il refuse et lors de leur rapport, il éjacule en dehors d'elle et laisse la semence se perdre... C'est la technique du coït interrompu (l'efficacité théorique de cette méthode contraceptive, connue sous le nom de méthode du retrait, est de 96% mais elle chute à 78% en utilisation pratique). 

Aujourd'hui, l'onanisme définit l'ensemble des pratiques, notamment auto-érotiques, pour parvenir à l'orgasme en dehors du coït normal (source : CNRL). Aujourd'hui, il se rapporte essentiellement à la masturbation. 

Pourquoi je jouis plus facilement en me caressant que durant la pénétration ?

Plaisir solitaire tellement appréciable, dont Woody Allen disait avec justesse : la masturbation, c’est faire l'amour avec quelqu'un qu'on aime... Je rajouterais : et que l'on connait bien ! Pour les femmes, il est souvent plus facile de jouir en se caressant qu'en faisant l'amour. Tout simplement parce qu'elles connaissent leur corps et elles savent parfaitement où et comment appuyer… autrement dit sur le clitoris, organe exclusivement consacré à la jouissance. Seules 35% des femmes jouissent lors de la pénétration[1]. Un autre tiers jouit en associant une stimulation du clitoris[2] et un autre tiers n'a pas d'orgasme du tout. Pour augmenter son plaisir lors de la pénétration, il ne faut pas hésiter associer les caresses manuelles. Autre possibilité : montrer à son partenaire comment le faire ou lui demander un cunnilingus. Une étude[3] avait montré en 2017 que le golden trio pour 89% des participantes était des baisers langoureux, un cunnilingus et des stimulations vaginales à l'aide des doigts.

Pourquoi j'éjacule en me masturbant, mais pas avec une femme ?

Certains hommes aussi ont beaucoup plus de facilité à éjaculer quand ils se caressent que quand ils font l'amour avec une femme. Le plus souvent, cela relève d'une absence de lâcher-prise ; la raison peut se trouver dans une difficulté à s'abandonner à son plaisir avec une femme et à perdre le contrôle (cette situation arrive souvent à des gens rigides, dans le contrôle). Il peut y avoir une vision sale du sperme ; une peur de la paternité qui l'empêche d'éjaculer dans sa partenaire ; il peut aussi craindre la dépendance à la femme si elle le fait jouir et il retient son plaisir pour ne pas en souffrir. Parfois, c'est le rapport à la mère dans l'enfance qui est en cause, a fortiori si cette anéjaculation est présente depuis le début de la vie sexuelle.

Après une longue période de célibat et de masturbation intensive, il est parfois difficile de changer la façon de parvenir à l'éjaculation. Le pénis (et le cerveau) se sont habitués à la main, et le corps s'est conditionné à jouir de cette façon. Il faut alors lui apprendre à prendre du plaisir dans ces nouvelles conditions.

Pourquoi je n'ose pas me masturber ?

La masturbation a longtemps été tabou pour les femmes ; on estimait qu'elle était normale pour les hommes qui "avaient plus de besoin" (je ne cautionne pas cette idée reçue) mais inconcevable pour la gent féminine. Les choses évoluent et la masturbation rentre davantage dans les mœurs (voir chiffres ci-dessous). Toutefois, elle n'est pas une obligation ! Et si la situation est bien vécue, elle ne pose aucun problème.

Plusieurs raisons peuvent l'expliquer : une éducation stricte ou culpabilisant le plaisir, la honte, l'absence de besoin, voire le manque de temps,,… Certaines femmes ayant une vie sexuelle épanouie en couple voient leurs envies de plaisir solitaire diminuer. Si le fait de ne pas se caresser provient d'un sentiment négatif et génère une souffrance, il peut être intéressant de réfléchir aux raisons, d'apprendre à mieux se connaître et à s'autoriser à se donner du plaisir. Consulter un psychologue ou un sexologue dans certains cas fait souvent gagner du temps, à l'aide de ce regard extérieur et professionnel.

En 2009, une étude portant sur plus de 5000 américains des 2 sexes avait été réalisée et livré quelques chiffres, que je vous communique avec cet article. Ce n'est pas un scoop, les hommes se masturbent davantage que les femmes, quelle que soit la tranche d'âge. Globalement, environ 33% des femmes entre 25 et 69 ans se masturbent quelques fois par an voire mensuellement (pour 15 à 30% des hommes, selon la tranche d'âge). Environ 25% des hommes se masturbent quelques fois par mois, voire de façon hebdomadaire (pour 1 femme sur 5 entre 25 et 49 ans).

[1] Differences in orgasm frequency among gay, lesbian, bisexual and heterosexual men and women in a US national sample. Frederick, D.A., John, H.K.S., Garcia, J.R. et al. Arch Sex Behav (2017). doi:10.1007/s10508-017-0939-z 

[2] source : sondage IFOP 

[3] Differences in orgasm frequency among gay, lesbian, bisexual and heterosexual men and women in a US national sample. Frederick, D.A., John, H.K.S., Garcia, J.R. et al. Arch Sex Behav (2017). doi:10.1007/s10508-017-0939-z 

 

Sponsorisé par Ligatus