1. / Bien-être - Psycho
  2. / Vacances

Sept choses à savoir sur les protections solaires

Avant de partir en vacances, assurez-vous de bien choisir votre protection solaire et de comprendre comment elle fonctionne afin d’éviter les mauvaises surprises.

Rédigé le , mis à jour le

Sept choses à savoir sur les protections solaires
cc-by Anne Del Socorro

Crème, spray, lait ou encore stick.. toutes ces protections solaires sont la seule manière de protéger la peau du vieillissement prématuré et du mélanome.

Pour autant, il n'est pas toujours facile de faire son choix. L’ANSM a publié un point d’information pour vous aider.

A lire aussi : #SunFunNotSunBurn : un filtre Snapchat pour sensibiliser aux dégâts du soleil sur la peau

1) Plusieurs niveaux de protection solaire

Les protections solaires agissent en absorbant ou en réfléchissant les UV. Leur facteur de protection, appelé SPF, s’exprime en nombres : 6, 10, 15, 20, 25, 30, 50 et 50+. Plus ce niveau est élevé, plus la protection est élevée. L’ANSM recommande de les choisir en veillant à ce qu'il protègent des UVA et des UVB.

2) Bien choisir sa protection solaire

Prenez garde à adapter votre protection solaire à votre peau, aussi bien à sa sensibilité au soleil qu’à son exposition. Plus la peau est claire, plus le niveau de protection SPF doit être élevé. Soyez également attentif au risque d’allergie à la composition de votre produit.

A lire aussi : Des composants dangereux dans les crèmes solaires pour enfants

3) Protégez-vous fréquemment

Quelle que soit la protection offerte par votre crème solaire, vous devez en appliquer régulièrement soit toutes les deux heures et après chaque baignade. Un niveau de protection élevé ne vous permet pas d'en utiliser moins souvent ou moins abondamment. De même, ne prolongez pas votre temps d’exposition au motif d’avoir utilisé une protection solaire au SPF élevé.

4) Tous les produits solaires ne sont pas des protections solaires

Certains produit solaire ne protègent pas du soleil comme le Monoï ou les graisses à traire. Ces produits augmentent l’exposition à ces rayons par leur effet loupe. Ils représentent donc un danger de surexposition et même de brûlure solaire pour les utilisateurs. En outre, ils peuvent contenir des parfums allergisants, ce qui ajoute un risque supplémentaire à leur utilisation.

A lire aussi : Comment bien choisir sa crème solaire ?

5) L’écran total n’existe pas

Aucune protection solaire n’apporte une protection complète contre tous les rayons UV. Si vous trouvez la mention « écran total » sur une protection solaire, cette allégation est fausse. 

A lire aussi : Mélanome : les crèmes solaires "écran total" sont-elles efficaces ?

7) Utilisez des protections solaires même par temps nuageux

Lorsque le ciel se voile, nous avons tendance à oublier le risque que nous font courir les UV. Pourtant, même en cas de faible couverture nuageuse, il faut penser à appliquer votre protection solaire. En effet, pour bloquer suffisamment les UV, les nuages doivent être bien plus épais. 

Sur ce, Allodocteurs.fr vous souhaite une bonne bronzette !

Voir aussi sur Allodocteurs.fr