1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé

Faire du sport pieds et poings lestés

Pour perdre du poids ou augmenter leurs performances sportives, certains sportifs utilisent des chevillères lestées durant leur activité physique. Intégrés dans le sport en général, ces poids passent inaperçus. Et pourtant, mal utilisés, ils sont loin d’être sans risque.

Rédigé le , mis à jour le

Faire du sport pieds et poings lestés

Nordine, pourquoi utiliser ces chevillères ?

Initialement, ces poids sont utilisés durant la rééducation, via des exercices statiques afin de retrouver une mobilité optimale par un renforcement en douceur. Aujourd'hui, durant une séance de corde à sauter, un footing mais également en jouant au basket, au tennis, trop de personnes n'hésitent pas à utiliser ces poids allant de 500 grammes à plusieurs kilos !

Alors avant même de vous lancer dans un programme physique, déterminez correctement votre objectif : renforcement musculaire, perte de poids, rééducation, entretien… et sachez l'intérêt ou non que vous aurez à vous lester.

 

Pourquoi peuvent-elles être dangereuses ?

Elles présentent des risques pour des activités comme l'endurance (footing), la corde à sauter… et toutes les pratiques physiques durant lesquelles les articulations et les tendons vont à la base subir des contraintes. Durant ces séquences, le corps et les articulations supportent de 3 à 5 fois son propre poids. Par exemple, Michel qui pèse 80 kg, fait supporter une charge de 240 kg à ses tendons à chaque impact. Imaginez donc les ravages que cela peut causer en ajoutant 3 kg sur chaque jambe, et en multipliant par le nombre d'appuis durant un footing (une heure). Les tendons ne sont pas habitués à évoluer à ces charges inhabituelles. Les risques de blessures sont des tendinites et une usure prématurée du cartilage.

 

Quelle est l'utilisation la plus appropriée ?

L'utilisation de charge additionnelle est appropriée pour le renforcement musculaire statique afin d'augmenter la difficulté.

On débute par les abdominaux. Allongé sur le dos, bras et jambes tendus. Placez des poids au niveau de vos poignets. Au même moment, levez à l'horizontal la jambe gauche et relevez légèrement le buste afin de venir toucher la cheville de la jambe avec la main droite. Le fait d'utiliser des poids au niveau des mains permettra d'accentuer le travail du haut des abdominaux. Même exercice en plaçant des poids aux chevilles. Le fait d'ajouter du poids aux chevilles permettra de solliciter davantage la partie basse des abdominaux.

Pour travailler les fessiers : placez-vous à quatre pattes, écartez la jambe droite sur le côté en la montant à l'horizontal. Maintenez-la fléchie durant l'exécution de l'exercice. Autre exercice en passant la jambe vers l'arrière.

 

Pour les sportifs, y a-t-il un intérêt ?

Sur de petites séquences, il est intéressant de travailler avec une charge additionnelle sur des mouvements très rapides. Plusieurs consignes seront à respecter. Afin de garder l'aspect explosif du mouvement, il est recommandé de ne pas faire un grand nombre de répétitions. Prenez un temps important de récupération entre chaque répétition. Afin de ne pas interférer la gestuelle optimale, n'effectuez pas vos mouvements avec trop de poids. Vous risquez de compenser par une posture inadaptée (gestuelle exagérée avec amplitude trop importante = hyper-extension au niveau des articulations), voire dangereuse ou un déséquilibre important afin compenser la trop grande charge additionnelle. Exemple : frappe de balle au tennis ou golf.


Quelques conseils sur l'activité physique avec des charges additionnelles ?

 Le poids associé à votre corps ne doit jamais déformer votre mouvement et votre posture de sécurité (exemple : position du bassin, du dos). Pour les sportifs qui souhaitent reproduire un déplacement propre à leur pratique, pensez aux gilets lestés qui vous permettront d'évoluer en toute sécurité (la charge additionnelle étant proche de votre centre de gravité et non à vos extrémités). Pour ce qui est des chevillères, débutez avec une charge de 500 grammes afin de vous familiariser. Pour les gilets lestés, débutez à 2 % et n'allez pas au-delà de 10 % de votre poids de corps, afin de garder la propriété explosive de l'exercice. Et pour ceux qui ne veulent pas entendre parler de charge additionnelle, pensez aux méthodes "naturelles" comme courir dans l'eau en utilisant la résistance de l'eau.