1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé
  3. / Canicule

Canicule : les SDF en première ligne

En période de canicule, il faut surveiller et rafraîchir en particulier les personnes fragiles (personnes âgées, nourrissons, malades…), mais aussi les personnes en situation de grande précarité. C'est le cas des sans domicile fixe pour lesquels la rue devient alors un enfer.

Rédigé le

Canicule : les SDF en première ligne

En période de canicule, les sans domicile fixe sont en première ligne comme l'explique Eric Pliez, président du Samu social de Paris : "Nous sommes face à des personnes dont l'état de santé est plus dégradé que la moyenne. Nous sommes face à des personnes qui n'ont pas toujours mangé à leur faim et donc leur état de santé peut se dégrader beaucoup plus vite que la moyenne d'où l'importance de pouvoir leur donner de bonnes indications. C'est le travail des équipes de rues, les équipes de maraude. D'où l'importance aussi que les citoyens puissent alerter les 115 quand ils sont dans une situation un peu critique".

Les maraudes du 115 conduisent les SDF dans les centres où ils peuvent boire, manger et prendre une douche. Des centres de jour dont les horaires sont étendus, mais qui ne peuvent poursuivre l'accueil de nuit où les places manquent. Un problème majeur alors que la chaleur aggrave les problèmes de peau et les maladies respiratoires dont souffrent souvent les personnes sans domicile fixe.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr