Goldie Hawn, l'actrice qui veut éveiller vos enfants au bonheur

L'actrice hollywoodienne Goldie Hawn nous donne les clés du bien-être ou plutôt de celui de nos enfants. Ou comment voir la vie en couleurs. Dans un ouvrage récemment paru, elle nous dit comment aider les enfants à gérer leur stress, à être plus calmes et plus aptes à apprendre. Bref, plus heureux. Un programme d'éveil au bonheur que de nombreuses écoles anglo-saxonnes ont déjà adopté.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Mind up, un programme d'éveil au bonheur
Mind up, un programme d'éveil au bonheur

Exercices de respiration, méditation, exercices qui stimulent les sens et l'imagination… le livre de l'actrice américaine, Goldie Hawn, est plein d'idées pour rendre la vie plus douce aux enfants.

Intitulé "10 minutes de pleine conscience" et sous-titré "Donner à nos enfants, et à nous-mêmes, les compétences sociales et émotionnelles pour réduire le stress et l'anxiété pour une vie plus heureuse et en meilleure santé", l'ouvrage reprend les principes de la fondation créée par l'actrice, la Hawn Foundation, qui prône le programme "Mind up" (littéralement programme "remonte-moral").

Quelle mouche a piqué Goldie ? Qu'est-ce qui l'a poussée à s'intéresser de si près à nos chères têtes blondes ? Le 11 septembre, visiblement. "J'ai réalisé que le monde ne serait plus jamais le même, et qu'il était temps de se concentrer sur nos enfants, parmi lesquels la dépression était en hausse. Il y avait besoin de les aider à réguler leurs émotions et à maîtriser leur stress."

Après les Etats-Unis et le Canada, le concept a maintenant traversé l'Atlantique et commence à prendre dans les écoles du Royaume-Uni où là aussi on travaille à la création de "classes optimistes". Et visiblement les petits Anglais ne sont pas les champions de l'optimisme. Une étude de l'Unicef en octobre 2011 avait vu les enfants anglais se classer en dernière position sur l'échelle du bonheur dans les pays développés. 30 % des adolescents de 15 ans avaient une vision très sombre de leur avenir, où ils se voyaient condamnés à des emplois sous-qualifiés.

Un succès scolaire

Le programme a visiblement séduit le corps enseignant, puisque plus de 200 écoles aux Etats-Unis et au Canada y ont adhéré. En quinze étapes, il se propose de reconnecter les enfants avec leurs émotions et de les rendre conscients du fonctionnement de leur cerveau. Le programme "Mind up" cherche à leur inculquer un plus grand état de "pleine conscience", en les incitant au calme, au silence, à la concentration et à plus de considération pour les autres. Pénétrez dans une salle de cours qui a recours au programme avant le début de la classe, et vous serez étonnés de voir des enfants parfaitement silencieux, tout occupés à des exercices de quasi-méditation, et à la tenue d'un "journal de la gratitude".

Mais ça n'est pas tout : les petits se prêtent également à toute une série d'exercices-jeux, qui répondent à l'appellation de "Prêter attention à nos sens"... Un exemple de ces "sessions des sens" ? Les enfants se rassemblent autour d'un récipient plein d'eau dans lequel le professeur fait tomber des gouttes de colorant alimentaire. Aux élèves alors de voir les formes qu'ils veulent y voir… De la lave ? Des champignons ? Des fleurs ?

Les parents doivent s'y mettre aussi !

Goldie Hawn incite aussi les parents à faire avec leur progéniture les exercices de respiration qu'ils font à l'école. Elle leur conseille de s'asseoir 10 minutes par jour avec eux, les mains sur les genoux, les yeux fermés, et de se concentrer sur leur respiration. Ou alors de faire de l'"écoute de pleine conscience", en écoutant le bruit que font les objets du quotidien (des crayons, des pièces), lorsqu'on les met dans un pot et qu'on le secoue.

Vous vous dites peut-être que tout cela n'est pas bien sérieux… Mais l'actrice insiste sur le fait que son programme "remonte-moral" n'est pas juste une suite de petits jeux, mais un programme qui se base sur les neurosciences. Les spécialistes de l'éducation qui travaillent également à donner aux enfants les armes dont ils ont besoin pour relever les défis du monde moderne, ne manquent pas. Mais leurs méthodes sont peut-être un tout petit peu moins sophistiquées et médiatiques.

En savoir plus