1. / Alimentation

Les sushis, un plat équilibré ?

Les sushis sont de plus en plus consommés en France pour leur goût mais aussi pour leurs supposés bienfaits nutritionnels. Mais sont-ils vraiment bons pour la santé ?

Rédigé le

Les sushis, un plat équilibré ?

Les sushis sont à la mode. Une des raisons de leur succès : ils ont la réputation d'être particulièrement sains et diététiques...

Du poisson cru, du riz vinaigré, un peu d'algues... Bien manger serait-il simple que cela ? 

Les sushis font-ils grossir ?

Pour savoir si les sushis ont un intérêt nutritionnel, nous avons posé la question à un médecin nutritionniste. Nous avons choisi un menu standard composé de sushis, de makis, de sashimis, d'une salade de choux et d'une portion de riz. "Les sashimis, seuls, sans ajout de sauce sont très intéressants nutritionnellement. On a du poisson avec les protéines et les oméga 3 que l'on doit avoir dans son alimentation. Les makis sont aussi intéressants, il y a du riz qui n'est pas en énorme quantité. Les sushis contiennent aussi du riz en quantité plus importante. L'ensemble est assez homogène", explique le Dr Diana Kadouch, nutritionniste.

Toutefois, elle apporte un bémol : "Le problème avec le plateau de sushis, c'est ce que l'on ne voit pas. C'est ce qui est ajouté à l'insu des consommateurs". Le problème avec les sushis n'est donc pas le poisson mais le riz qui l'accompagne. Un riz collant, vinaigré et sucré. "Dans un bol de riz, il y a deux cuillères à soupe de sucre, donc jusqu'à six morceaux de sucre ajoutés. Quand on a commandé un plateau de sushis, il n'est pas nécessaire de rajouter ce bol de riz en plus", conseille le Dr Kadouch.

Concernant la salade de choux proposée dans le menu, là aussi, le Dr Kadouch émet aussi quelques réserves : "Le problème avec la salade de choux, c'est qu'elle est extrêmement vinaigrée et sucrée. Là encore, des cuillères à soupe de sucre ont été rajoutées". Un menu comporte aussi des sauces soja, salées et sucrées dans lesquels on trempe les sushis. Un autre apport de sucre dont il faut se méfier : "Votre plateau de sushis n'est pas un plateau diététique. C'est un plateau avec des valeurs nutritionnelles qui se défendent. Une consommation de poisson est possible grâce à ces menus mais il ne s'agit pas d'un plateau minceur, ni d'un plateau diététique", insiste le Dr Kadouch.

La face cachée des sushis industriels

Les Français sont tellement friands de sushis, que même les grandes surfaces en proposent aujourd'hui dans leurs rayons. Ils sont vendus frais mais aussi congelés. Pour le Dr Jacques Fricker, médecin nutritionniste, il est très important de lire les étiquettes : "Au supermarché, il faut bien regarder la liste des ingrédients. Plus la liste des ingrédients est longue, moins le produit est favorable pour la santé. Ces aliments sont trop transformés par l'industrie (…) Les sushis industriels mais aussi ceux consommés dans les restaurants peuvent conduire à une prise de poids car on mange trop souvent, d'autant plus qu'ils sont pauvres en légumes".

Qualités nutritionnelles évidentes, mais aussi sucre caché. Pour garder la ligne, les spécialistes conseillent de s'en tenir à deux plats de sushis par semaine. Pour éviter l'exposition aux métaux lourds que l'on peut retrouver dans les grands poissons gras comme le thon, l'Anses préconise aussi de ne pas manger plus de deux fois par semaine ce genre de poisson. Et les femmes enceintes ne doivent pas manger de poisson cru.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr