1. / Alimentation
  2. / Aliments
  3. / Eau

Le décès d'un enfant en colonie reste mystérieux

Les premières analyses de l'eau du centre de vacances pyrénéen où a séjourné l'enfant de 8 ans décédé le 9 juillet 2014 révèlent la présence de bactéries qui "ne sont pas hautement pathogènes" et ne permettent pas d'expliquer l'infection digestive aiguë à laquelle il a succombé.

Rédigé le , mis à jour le

Le décès d'un enfant en colonie reste mystérieux
Le décès d'un enfant en colonie reste mystérieux

À la suite du décès d'Abdelrazak, deux jours après son arrivée dans la colonie de vacances à Ascou (Ariège) avec 38 autres enfants de Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne), les autorités avaient ordonné l'analyse des aliments servis dans la colonie ainsi que de l'eau du robinet du centre de vacances.

"À ce jour, à la lecture des premiers résultats, rien ne permet de confirmer que l'eau de distribution du chalet et les repas servis lors du séjour dans la colonie soient en cause dans le décès de l'enfant", a annoncé mercredi le ministère de la Santé.

L'eau du centre de vacances avait été jugée non conforme début juillet par l'Agence régionale de la santé, qui avait émis une restriction pour les personnes à risque. Les 140 enfants présents dans le chalet buvaient en conséquence de l'eau en bouteille.

"Les premiers résultats de ces analyses confirment la présence de bactéries dans l'eau distribuée dans le chalet", a précisé le ministère. Mais "les bactéries retrouvées en très faible quantité pour l'instant dans l'eau ne sont pas hautement pathogènes".

Ces résultats doivent être confirmés ou infirmés par de nouvelles analyses dans les prochains jours.

VOIR AUSSI :