Sommes-nous tous carencés en vitamine D ?

Tous les médecins prescrivent de la vitamine D. Sommes-nous tous carencés, ou y a-t-il une raison commerciale ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Jean-Claude Souberbielle, pharmacien :

"Le terme de carence n'est pas du tout adapté. La carence c'est lorsqu'on a, associé à cette concentration de vitamine D, la maladie aiguë (rachitisme, ostéomalacie…). On peut parler d'insuffisance et il faut distinguer des populations. Quand on parle de population générale, c'est-à-dire des personnes qui ne sont pas malades, qui sont a priori en bonne santé, on considère qu'en France environ 50% de la population est insuffisante. Quand on parle de patients qui ont des pathologies (osseuses, digestives, rénales, des maladies du métabolisme...), les besoins basés sur la science sont probablement plus élevés. Et dans ce cas, 80% des Français sont en dessous de ce seuil. Mais ce seuil n'est probablement pas nécessaire pour tout le monde pour avoir ce qu'il faut.

"Notre vie sédentaire joue sur cette augmentation de la "carence". L'évolution du surpoids a aussi joué un rôle. La vitamine D est un stéroïde et le stéroïde est soluble dans le gras (liposoluble). Donc, plus la masse grasse augmente, plus cette vitamine D que l'on va synthétiser ou ingérer va se séquestrer dans la masse grasse et elle ne sera pas disponible pour être transformée."

En savoir plus sur la vitamine D

Dossier :

Questions/réponses :